La collaboration entre la Police nationale et internationale a permis l’arrestation, à Kinshasa, de l’auteur de fausses informations sur la tentative d’une rébellion que préparerait l’Honorable Laurent Batumona. L’auteur de ces fausses allégations exploitées abondamment par un réseau de la cybercriminalité a été appréhendé après une enquête bien concertée, indique-t-on.

Citant abusivement un pionnier de la société civile, en la personne de l’Honorable Laurent Batumona à qui on a associé le Général Amisi Tango Four et Azarias Ruberwa dans une étrange démarche diamétralement opposée à ses convictions naturelles, celles de démocrate pacifiste, ces hors-la-loi ont été rattrapé par les vaillants éléments de la Police. Le Vice-premier Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Me Célestin Tunda ya Kasende, connaissant les valeurs de l’Honorable Batumona, a porté cette affaire rocambolesque au Conseil des Ministres afin d’entrevoir la nécessité de disposer d’un arsenal juridique qui peut permettre de combattre la cybercriminalité et aussi la cyberpornographie en République Démocratique du Congo.

Le dernier Conseil des Ministres a démontré le rôle de la coopération internationale et nationale dans la lutte contre la cybercriminalité. Ce, à travers l’arrestation des auteurs de la diffamation contre l’élu de la Funa. En effet, chacun de ces organismes, entendez la police et Interpol, a joué un rôle important dans les différentes investigations ayant conduit à l’arrestation des auteurs des allégations du 20 avril 2020.

C’est dans cet ordre d’idées que le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux a fait part au Conseil des Ministres de la nécessité de disposer d’un arsenal juridique permettant de combattre la cybercriminalité et la pédopornographie. Sur le champ, le Conseil des Ministres a adopté la note d’information présentée par Célestin Tunda ya Kasende, Vice-Premier Ministre, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux.
Me Tunda a, à cette occasion, dit sa détermination à combattre cette criminalité qui porte gravement atteinte à la dignité des êtres humains, en particulier à celle des hauts responsables ainsi exposés au discrédit et à la manipulation.
Le Conseil des Ministres a salué l’arrestation et la détention au CPRK d’un des criminels de la Cybercriminalité qui s’était permis de salir le Ministre d’Etat, Ministre de la Décentralisation.

Le Gouvernement a recommandé que la législation en la matière soit renforcée en faisant intervenir dans la réflexion tous les acteurs concernés pour répondre au défi qu’impose cette forme de criminalité.
Cette initiative de Célestin Tunda intervient alors que plusieurs vidéos compromettantes impliquant notamment, des responsables politiques, religieux et autres qui circulent sur les réseaux sociaux. La dernière vidéo implique le pasteur Pascal Mukuna de l’église Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK) qui a été traduit en justice pour viol, menaces de mort et rétention des documents parcellaires par une certaine Mimi Tshibola.

Il sied d’indiquer que les résultats obtenus jusqu’ici sont l’aboutissement d’enquêtes menées pendant quelques jours par différents services de police qui visaient ces sites qui publient les fausses informations ainsi que leur administrateur dont un certain ‘’Bakubakuba’’. Le Vice-premier Ministre de la justice qui a fait une analyse approfondie des renseignements fournis par l’ensemble des services chargés de l’application de la loi concernés notamment, des fichiers photos et vidéo, va progresser de manière à mettre fin à cette pratique. Il s’agit d’un véritable cas d’école montrant que, grâce à la collaboration des services de sécurité, on peut mettre de dangereux individus derrière les barreaux. Me Tunda compte poursuivre cette expérience pour protéger davantage des personnalités contre la cybercriminalité et pédopornographie.

Il faut rappeler que les représentants et représentantes des Organisations de la Société Civile de la République Démocratique du Congo, sentinelle du peuple, avaient condamné, de manière virulente, les allégations portées à l’encontre de Laurent Batumona et avaient mis sévèrement en garde ces inciviques, auteurs de cette dégoûtante plaisanterie. Aussi, avaient-ils félicité la population Congolaise pour son scepticisme à l’égard desdits mensonges.
Selon eux, la contribution positive de l’Honorable Laurent Batumona en faveur de la démocratie congolaise par la non-violence ne fait l’ombre d’aucun doute. Du fait qu’elle a été constatée par ses multiples activités politiques et sociales menées au bénéfice de la population.

Peter Tshibangu

 

Pin It

Statistiques

6394753
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4781
34426
168249
5983273
137849
952371
6394753

Your IP: 46.229.168.140
2020-06-05 03:01

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg