Flash

Les membres du Comité de Conjoncture économique ont tenu, mardi 12 mai 2020, à la primature, leur traditionnelle réunion, sous la direction du Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, pour examiner la situation économique du pays.

A l’issue de cette séance de travail, le VPM en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo, a révélé que le Gouvernement reste attentif aux paramètres macroéconomiques pour atténuer les effets négatifs du COVID-19 sur l’économie nationale. Mais également les efforts du Gouvernement qui a pu négocier à la baisse les prix du carburant à la pompe de manière à influer positivement sur le vécu quotidien des congolais.

Il appelle, de ce fait, les responsables politico-administratifs des provinces à négocier, à leur tour, avec les associations des transporteurs pour répercuter cette baisse sur les prix des transports en commun.
‘’Le gouvernement a contacté tous les gouverneurs de provinces pour faire baisser les prix de transport étant donné que lorsqu’un élément important de la structure de prix varie au-delà de 5%, il est de bon aloi qu’elle soit revue. Nous attendons des autorités politico-administratives, après négociations avec les associations des chauffeurs, la fixation de nouveaux prix pour permettre à la population d’économiser un peu en termes de ménage, comme cela il y aura augmentation quelque part du pouvoir d’achat‘’, a souligné le ministre du Budget, dans son compte rendu.

Ce dernier a, en outre, rappelé que pour maintenir la stabilité du cadre macro-économique, les Ministres sectoriels ont été instruits par le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, lors de la dernière réunion, à renforcer la discipline budgétaire, et la Banque Centrale du Congo a reçu mission d’intervenir selon ses méthodes dans le marché de change pour mettre fin à la fluctuation du taux de change. Le Comité de Conjoncture économique a noté les résultats positifs tirés de cette politique et veut donc la renforcer.

Les Ministres sectoriels sont appelés à agir plus rigoureusement en ce qui concerne la dépense publique, et doivent tout faire pour augmenter les recettes publiques.
En cette période délicate où le Gouvernement affecte de fonds dans la riposte contre la pandémie de COVID-19, le Comité de Conjoncture Economique s’inquiète du relâchement observé dans le respect des mesures barrières pour éviter la propagation de cette maladie. Il invite la population congolaise à les observer au risque de voir le Gouvernement relayer les éléments de la police par ceux de l’armée pour la stricte application de ces mesures barrières sur l’ensemble du territoire congolais.

Pour rappel, le Comité de Conjoncture Economique réunit hebdomadairement le Budget, le Plan, le Commerce Extérieur, l’Economie Nationale, les Mines, les Finances et la Banque Centrale du Congo. Depuis peu, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l’Association Nationale des Entreprises Publiques (ANEP) y sont conviés.

La Pros.

Pin It

Statistiques

7469907
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8442
32307
143148
7092551
280083
932920
7469907

Your IP: 3.236.8.46
2020-07-09 05:32

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg