Flash

Fini des escalades verbales, place maintenant à la sérénité et à la paix. La Chambre haute du parlement retrouve finalement son sobriquet d’antan, qui fait d’elle d’une Chambre de sages de la République. Oui, la sénatrice Goya Kitenge Bijou et le doyen Thambwe Mwamba viennent de fumer le calumet de la paix à travers une réconciliation survenue en marge de la plénière d’hier, jeudi 7 mai 2020.

Sur ce, le speaker du Sénat a présenté ses excuses à la sénatrice et il lui a d’ailleurs offert un bouquet de fleurs pour prouver, dit-il, à tous les collègues et à l’opinion nationale que la sérénité est rentrée à la Chambre haute du parlement. A l’inverse, Mme Bijou Gova a aussi présenté des excuses.

«Pour prouver à tous nos collègues et à l’opinion que la sérénité est rentrée à la chambre haute, je demande à notre collègue Bijou Goya de bien vouloir accepter les fleurs que le bureau offre», a déclaré le Président du Sénat. Pour sa part, la sénatrice a accepté les excuses de Thambwe Mwamba et à son tour présenté des excuses à l’assemblée plénière. «Au nom de toutes les femmes du monde et particulièrement des collègues sénatrices, je prends actes de votre désolation. Par la même occasion, je tiens sincèrement à présenter mes excuses à l’Assemblée plénière pour tout ce qui s’est passé à la séance plénière du jeudi 30 avril et je rassure les collègues sénateurs que cela ne se reproduira plus. J’ai dit et je vous remercie », a déclaré Mme la sénatrice.

Il vous souviendra que la semaine dernière, Mme Bijou Goya Kitenge avait introduit auprès du Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, une lettre dans laquelle elle sollicitait un éclaircissement sur les fonds alloués aux travaux de réfection de l’hémicycle du Sénat notamment, sur la rubrique de passation des marchés. Avant de répondre à sa collègue, le speaker du Sénat ne s’était pas montré tendre. «Vous vouliez mon appui pour devenir questeur du sénat. Vous m'avez dit que nous allons nous faire du fric si vous êtes élue questeur du sénat. Je vous ai répondu que je suis venu au Sénat pour y laisser mon empreinte et non pour faire du fric et que j’en avais pour vivre décemment et faire vivre ma famille », avait-il lâché. Sa collègue s’était sentie humilier devant l’auguste plénière et n’avait pas manqué de répondre au doyen Thambwe Mwamba. Par ces actes, l’opinion attend de voir la dame retirer sa plainte contre son collègue du Sénat.

Commission d’enquête rejetée
Au cours de la même plénière qui s'est tenue hier, les sénateurs ont examiné la demande de la sénatrice Bijou Goya Kitenge, concernant la mise en place d'une commission d'enquête, afin de faire la lumière sur le dossier des travaux de réfection de l'hémicycle du Sénat, dont le montant a fait couler beaucoup d'encres au sein de l'opinion. Les élus des élus ont rejeté cette demande. Cette proposition a été débattue à huis clos, alors que le vote pour la mise en place ou non de ladite commission a été faite dans une séance plénière publique.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

8416791
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
32203
32838
220161
7970533
247833
979134
8416791

Your IP: 3.236.132.132
2020-08-08 23:32

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg