Dernières publications

- Madame Jeannine MABUNDA, Présidente de l'Assemblée nationale;


- Madame Marie MBILAMBANGU, Présidente du Caucus des Femmes de l'Assemblée nationale';
- Madame Christelle VUANGA, Présidente de la Commission droits de l'homme de l'Assemblée nationale;
Honorables députées et chères collègues parlementaires!
L'acte posé par M. Alexis THAMBWE MWAMBA contre Mme Bijou GOYA devra être dénoncé au plus haut niveau des Institutions de la Républiques où siègent les femmes parlementaires de deux chambres : Sénat et Assemblée nationale.
Les images circulent à travers le monde. La femme congolaise (RDC) est traînée dans la boue par celui qui dirige une institution dite des sages, tout simplement parce que la femme a demandé les comptes de gestion?
Nous prônons la bonne gouvernance et la redevabilité de nos actes de gestion. Au lieu de répondre à cela, Monsieur THAMBWE se caractérise par des propos désobligeants contre sa collègue! Un abus du pouvoir! Il veut couvrir sa mégestion en déplaçant le débat et en utilisant sa position au perchoir du Sénat. La Radiotélévision Nationale, média de l'Etat est utilisée
pour dénigrer la femme! C'est un cas avéré de violence basée sur le genre que les femmes parlementaires ne peuvent laisser passer ! Il faut une riposte forte et une sanction exemplaire face à cette arrogance. J'ai utilisé les concepts " Monsieur et Madame " pour le besoin de défendre et protéger la dimension "genre".
Eve Bazaïba Masudi

Pin It

Statistiques

6251557
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
25053
34630
268284
5748910
947024
559814
6251557

Your IP: 46.229.168.135
2020-05-31 19:43

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg