Flash

‘’Comme l’a si magistralement démontré le Ministre Justin Bitakwira, toutes les opérations administratives et financières se sont faites en dehors et à l’insu total du gouvernement Tshibala déjà neutralisé et dessaisi par le communiqué du 25 janvier 2019 du même Directeur de Cabinet interdisant, entre autres, tout engagement et toute liquidation des dépenses publiques sans accord préalable du Président de la République. Ainsi donc, après cette date, les actes ultérieurs posés dans le cadre de ce projet n’engagent nullement le gouvernement Tshibala qui n’y était associé, ni de près, ni de loin. Ce qui, du reste, est irréfutable. Il reste politiquement, financièrement, moralement et pénalement indiqué que les responsables de ce projet dans sa phase exécutoire assument leurs responsabilités devant le peuple et l’histoire’’.

Telle est la conclusion que tire Maurice Muyananu, le Conseiller en Communication de l’ex-Premier Ministre Bruno Tshibala Nzenzhe, pour mettre fin à la confusion et, surtout, à la récupération maffieuse des éléments de ce sulfureux dossier dont le procès est annoncé, d’ailleurs, pour le 11 mai prochain, dans le cadre des enquêtes ouvertes autour du marché de construction de 900 maisons préfabriquées attribué à Jammal Samih, le Directeur Général de la société SAMIBO, pour tenter d’y impliqué, désespérément, le Premier Ministre Honoraire Bruno Tshibala alors qu’il en avait déjà tenu la moindre parcelle de responsabilité, dès le départ et, même, dans la mise en œuvre de ce projet. Comme quoi, tous les fureteurs engagés dans la recherche de la vérité sur cette affaire, feraient mieux de regarder ailleurs. En lisant le communiqué, ci-dessous, il y a lieu de comprendre aisément que Bruno Tshibala Nzenzhe, au cas où l’intention de nuire franchissait le rubicon, se réserve le droit de saisir la justice, pour se plaindre, à son tour, contre tous ceux qui s’escriment à jeter en pâture sa réputation, à souiller, par le fait même, sa dignité et à sacrifier inutilement sa carrière politique sur l’autel des intérêts obscurs. Un homme averti, en vaut deux, dit-on.

 Comtshibala

 

Pin It

Statistiques

7487887
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
26422
32307
161128
7092551
298063
932920
7487887

Your IP: 34.204.191.145
2020-07-09 20:31

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg