Flash

BAN2

 

Depuis le message du chef de l’Etat adressé à la population en rapport avec la pandémie de Covid-19, tous les secteurs se mobilisent pour participer à la lutte. Pas seulement de membres du Gouvernement, mais aussi des responsables des autres secteurs de la vie nationale notamment les mandataires des Entreprises publique de l’Etat, les experts, les hommes d’église et même les artistes et autres stars. Chacun lutte de sa manière.

Le travail, loin de s’afficher aisé, se mène sur plusieurs terrains. Et la population sait juger, chacun, d’après des critères qui lui sont propres. C’est dans ce contexte que votre agence de sondage «Echos d’Opinion» a mené des enquêtes auprès d’un échantillon composé de 2000 sujets pour savoir l’impact de chacune des personnalités engagées dans la lutte. Des personnes de toutes les catégories et de toutes conditions socioéconomiques ont été mises à contribution. Votre agence a pris le soin de catégoriser les secteurs ou plutôt, les institutions.
II. Sondage proprement dit
A. Mandataires publics
1. Agnès Mwad
Ce n’est pas pour rien que le Directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale a toujours été plébiscité la premier dame mandataire de la RDC. Avec cette crise liée à la pandémie, Agnès Mwad a démontré qu’elle a réussi à avoir dirigé des mains de maître le portefeuille à sa charge, même pendant la période des vaches maigres. Grâce à la nouvelle Loi sur le régime général de sécurité sociale et à ses exigences multiples l’Entreprise a réalisé la croissance qui a permis aux agents de se retrouver pendant cette période de confinement. L’opinion n’oublie, surtout pas, que cette Caisse alimente celle de l’Etat en vue de lutter contre le covid-19. Cette performance lui vaut 87% d’avis favorables.
2. Daudet Laya Sinsu
Tous les matelots, des cheminots et des transporteurs, de l’intersyndical ainsi que de tous ceux qui, de loin ou de près, dépendent de cette Entreprise ont travaillé durement pour la fluidité du transport conformément aux instructions de Daudet Laya Sinsu. Cette gestion contribue à l’amélioration des conditions de vie de la population pendant cette période de confinement. La remise en marche des machines longtemps abandonnées, la circulation du train express, le bateau qui flotte à nouveau, le paiement régulier de salaire et une gestion orthodoxe de l’appareil de l’Etat a pesé lourd sur le budget de l'Etat. La riposte porte ainsi ses empruntes, et les agents qui se confinent le font avec sourire. Il mérite 70 % dans la balance populaire.
3. Patrik Kitebi
Il appuie les efforts du gouvernement et continue d'accorder de prêts aux promoteurs en ce temps de crise sanitaire. Nul n’ignore que le FPI, depuis un temps, a procédé au recouvrement forcé auprès de ses débiteurs n’ayant ni satisfait à ses exigences en termes de cahier de charge présenté au moment de l’octroi du prêt, ni respecté l’échéance de remboursement convenu. C’est comme si les responsables de de cette institution savait qu’une pandémie sévira jusqu’en RDC. Cette cagnotte ajoutée aux autres fonds sert à financer la riposte au covid-19. Patrik Kitebi, à ce propos, gagne le plébiscite du public avec 68% de points.
4. Lucien Ekofo Bonyeme
DG de la Sonas s’est engagé dans la lutte contre le COVID 19. Il s’est aussi fait un véritable griot des mesures prises par le Chef de l'État dans son entreprise. Malgré la concurrence due à la libéralisation de l’espace des assurances, Bonyeme Ekofo a marqué des points. Les cadres et agents se confinent avec une bonne disposition psychologique tant leurs conditions de vie occupent la place de choix dans le coeur du DG. Ceux qui sont détenteurs de l’assurance-maladie en trouveront sûrement leur compte. Le baromètre indique 60%.
5. Jean-Bosco Kayombo
Le Directeur de la Snel a bonne presse auprès de la population. La fourniture du courant, bien que gratuite, devient assez régulière. La population en confinement peut suivre des informations et se former et se détendre grâce à l’électricité. Il a su comment respecter des mesures visant à protéger l'économie congolaise, essentiellement extravertie, contre les influences négatives de ce virus sur l'économie interne. Il a aidé aussi la REGIDESO à assurer la fourniture continue (24 h sur 24 h) et régulière de l’eau potable aux hôpitaux, industries et ménages. Il gagne 58% d’opinion.
B. Parlement (Sénat et Assemblée Nationale)
1. Guy Loando
Le sénateur a accompli plusieurs actions notamment la construction des forages d’eau potable et des toilettes publiques pour les habitants de Lemba, Kingabwa Kisenso, à Kinshasa en plus de thermomètres et de gels désinfectants qu’il a remis aux autorités de ces municipalités. A travers sa structure dénommée Widal Fondation, il a aussi remis une ambulance au Secrétariat Technique du Comité de riposte au Covid-19, ce qui atteste selon les répondants, qu’il a été à l’avant-garde dans la lutte contre le Coronavirus en RDC. Il n’a pas oublié la province de Tshuapa qui, du reste, se trouve bien gâtée dans la mesure où, c’est la Fondation Widal qui s’est chargée d’acheminer ce matériel. A ceci s’ajoute le don que le sénateur Guy Loando a offert à la population de cette province. Il s’agit de 5.000 savons liquides des cartons de désinfectants, des sceaux et autres matériel. Il n’est pas à son premier geste. Il n’y a pas deux semaines qu’il avait remis au secrétariat technique de la riposte 2 ambulances toutes neuves pour aider l’acheminement es cas contaminés vers les centres d’hébergement. Il engrange 94%.
2. Jeanine Mabunda
Le speaker de la Chambre-basse, comme son homologue de la Chambre haute, a fait voter la Loi en rapport avec la prolongation de l’état d’urgence. Des efforts fournis pour faire respecter des mesures barrières auprès des députés invités à la séance ont été appréciés du public. Elle gagne 66% d’avis favorables. Il a obtenu 52% de points dans le sandage.
3. Alexis Tambwe Mwamba
Le président du Sénat, d’abord mal compris, vient d’apparaitre dans le sondage avec le vote de la Loi en rapport avec la prorogation de l’état d’urgence lequel venait d’être promulgué par le chef de l’Etat. 52% est sa côte.
C. Gouvernement
1. José Sele Yalaghuli
L’encadrement efficient des fonds propres au trésor public permet de trouver des stratégies financières adaptées à la situation sanitaire que traverse le pays. La lutte contre la pandémie qui sévit, depuis quelques temps, dans notre pays ne peut être efficace sans moyens financiers. Le ministre a su juguler l’inflation à travers une stratégie financière drastique. Voilà pourquoi la crise tant redoutée ne se fait pas vraiment ressentir. Toutes les régies financières ont été sensibilisés pour une mobilisation tous azimut des recettes. L’opinion lui décerne 80% dans le baromètre.
2. Willy Bakonga
Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique se distingue par son innovation, celle de promouvoir l’enseignement à distance. Déjà, le fait qu’il ait rencontré le secrétariat technique de la riposte a bien fait monter sa côte. La Télé formation, en vogue sous d’autres cieux, fait ses premiers pas en République Démocratique du Congo grâce à Willy Bakonga. Elle est inscrite dans la grille des programmes de la chaîne éducationnelle « Educ-TV. Une Télévision qui remplit le vide creusé par la pandémie. Elle venait d’être renforcée par vodaeduc et l’enseignement à la RTNC qui font que, en cette période où les écoles sont momentanément fermées, les élèves peuvent poursuivre leur formation à la maison. En plein confinement, les élèves, surtout ceux de l’humanité peuvent suivre des cours sans la présence physique d’un enseignant. Cet enseignement virtuel n’avait jamais existé dans le pays. Il vient à propos pour éviter la proclamation de l’année blanche. Tous les finalistes, ont d’ailleurs été mobilisés, car, d’après le ministre, les épreuves d’Etat auront bel et bel lieu. C’est, du reste, la lutte contre le Covid-19 qui l’a boosté. Il engrange 70% des propos favorables.
3. Eteni Longondo
Il coordonne l’action gouvernementale de lutte contre le Covid-19. Son implication aide la pluparts de secteur sanitaires d’oeuvrer avec conscience et abnégation. Le personnel affecté aux différents sites de prise en charge des cas sont mis dans de bonnes conditions. De la pensée de l’opinion nationale, c’est sa contribution au travail du Task Force de la présidence de la République qui fait avancer la lutte. Contrairement aux
Il reste connecté à l’application stricte du plan de riposte au Convid-19. Il suit de plus près des statistiques des contaminations, des cas guéris et de décès. Il reste branché à toutes les tentatives de la découverte d’un médicament-panacée, et même d’un éventuel vaccin susceptible de mettre le virus hors état de nuire. Certaines personnes pensent qu’il aurait conseillé le chef de l’Etat pour faire venir Jérôme Muniangi à Kinshasa pour participer à la lutte. Il obtient 66% dans la balance.
4. Marie Ntumba Nzeza
Son plaidoyer a aidé aux compatriotes qui séjournaient dans les pays étrangers de rentrer au pays. Elle a mis un dispositif efficace aux portes d’entrée et de sorties du pays qui empêche les personnes suspectes de propager le virus. Femme-orchestre du ballet diplomatique, elle ouvre les fenêtres à toutes les contributions étrangères. Ce n’est pas sans raison que certains pays tels que l’Inde, La Chine, les Etats-Unis et consorts, témoignent leur largesse à la RDC. Bref, elle ne se fatigue nullement de recevoir des missions diplomatiques et des organismes internationaux intéressés au bien-être de la population congolaise. Et l’aide du Fond Monétaire Internationale et la Banque Mondiale est à son actif. Elle rempile 65% d’avis favorables.
5. Acacia Badunbola
Elle est artisane de la maitrise du prix sur le marché. Plusieurs fois secouée par ce virus, Acacia ne peut, en aucun cas, lui pardonner. Son combat, elle le mène sur double front : social et économique. Les hommes d’affaire, les grossistes et les détaillants, ont été sensibilisés pour éviter de créer la spéculation et les enchères afin de se faire des bénéfices illicites. Car, depuis que l’Hôtel de Ville avait décrété le confinement avorté d’il y a deux semaines, les commerçants véreux pensaient déjà grossir leurs chiffres d’affaire. Mais, des mesures ont été prises, sous le leadership d’Acacia Badunbula pour faire rentrer les choses à la normal et, de ce fait, juguler la rareté des produits de première nécessité sur le marché. Dernièrement, elle a sensibilisé la population congolaise à respecter les gestes barrières. Elle mérite ses 63% que lui attribue l’opinion.
6. Claude Nyamugabo
L’utilisation des matériels de la Direction d’assainissement du ministère de l’Environnement et du Développement durable pour procéder à la désinfection systématique de bâtiments publics qui a le plus marqué les congolais. Il bénéficie des 62% d’estime de la population interrogée.
6. Muabilu Mbayu
Les mesures prises par le Ministre d’Etat à l’Urbanisme et Habitat, interdisant aux propriétaires immobiliers de déguerpir leurs locataires n’ayant pas payé les loyers en cette période de crise sanitaire sont très bien accueillis par la population, pour la plupart, les locataires. Il gagne 60% d’avis favorables.
7. Gilbert Kankonde
Le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, Sécurité et Affaire Coutumières, reste le garde-fou de toutes les mesures. Il a pris des arrêtés portant mesures d’application des décisions prises par le Chef de l’Etat. Le travail de Titan abattu ces derniers temps par les agents de l’ordre lui a valu un bouquet de fleurs. Il engrange 57% des points dans l’opinion.
8. Jean-Lucien Bussa
En application des mesures d’urgence pour l’atténuation des effets négatifs de la pandémie du COVID-19 sur l’économie nationale arrêtées par le Président de la République le 27 mars 2020, le Gouvernement a décidé la suspension de la perception de la TVA sur les opérations d’importation et de vente des produits de première nécessité pour la durée de 3 mois. Cette décision baisse les prix de produits de première nécessité de 16 %. Cette performance, la population la doit au ministre Jean-Lucien Busa. Il gagne 55% dans le plébiscite populaire.
D. D’autres personnalités engagées dans la lutte
1. Jean-Jacques Muyembe (secrétariat technique de la riposte)
Jean-Jacques Muyembe reste l’homme le plus populaire. Sa renommée, il l’a eue depuis la lutte contre Ebola. Actuellement, il est le cerveau de cette action. Surtout la publication quotidienne du bilan du Covid-19. D’ailleurs docteur Muyembe déclarait que la RDC était candidate aux tests. Ce toubib national reste, pourtant, confiant à la suite des événements et ne jure que sur la victoire du peuple congolais sur la pandémie. Voilà l’opinion évalue sa lutte à 64%.
2. Gentiny Ngobila (le gouverneur de la ville de Kinshasa)
Il veille à l’application des mesure barrière telles qu’édictées par la coordination nationale de riposte. Il est à ‘origine des précautions qui devaient être prises pour éviter les spéculations sur le marché et des rumeurs sur les réseaux sociaux, comme cela a été le cas la première fois, sans oublier sa décision de l’autorité urbaine décrétant le confinement total de la commune de la Gombe. A ceci s’ajoute l’arrêté qu’il vient de signer sur le port obligatoire de masque. Il gagne 62% dans l’opinion.
3. Fridolin Ambongo (Cardinal, archevêque de Kinshasa)
L’actuel président de la structure de la gestion du Fonds e lutte contre le Covid-19 a toujours bonne presse dans la population. Depuis qu’une ordonnance présidentielle le confirme à ce poste sa côte de popularité est montée d’un cran. Les fidèles de toutes les confessions confondues ainsi que les non croyants le plébiscitent. Aussi, faudra-t-il noter que ses messages adressés à ses ouailles en faveur de la lutte contre cette pandémie font tâche d’huile. La population interrogée lui attribue 60% de points.
4. Emanuel Shadary (Politicien)
Beaucoup de gens le croyaient indifférent face à la réalité alors qu’il a pris le taureau par les cornes en sensibilisant, pas seulement sa base, mais aussi le commun des mortels du danger du covid-19. 55% est la côte qu’il a obtenue.
5. Chadrak Akolo (footballeur international)
Il a, par le biais de sa fondation, remis ce week-end un lot important des vivres et non-vivres à pakadjuma, camp Bumba, au Home des vieillards Saint Pierre ainsi qu'à l'orphelinat coak situé dans la commune de Ngaba. Histoire d'assister la population kinoise en cette période difficile de confinement dont la finalité est de stopper la propagation du coronavirus. Il entre dans le sondage avec 53%.
6. Fiston Sai-Sai Mavinga (Comédien)
Pour son souci de sensibilisation de la population dans le respect des mesures barrières pour contrer le covi-19. Il a multiplié les actions de bienfaisance allant toujours dans ce sens. Il obtient 51% d’opinion favorable.
7. Koffi Olomide (musicien)
Il apparait dans ce sondage grâce à la chanson qu’il a composée sur covid-19. Il s’en sort avec 50% de points.
III. Conclusion
Il sied, en guise de conclusion, de retenir que la lutte continue. Une chose reste remarquable : toutes les entrées des bâtiments publics et privés, sont cernées et avant d’accéder aux
bureaux, toutes les personnes sont soumises au test de prélèvement de la température avant de laver systématiquement les mains. Nous signalons que beaucoup de personnalités ont participé, d’une manière ou d’une autre à la lutte. Cette liste n’est pas exhaustive. Elle sera complétée au fur et à mesure qu’avancent nos investigations. Dans le présent travail, nous n’avons retenu que celles qui émergent au-dessus du seuil retenu à 50%. Notre administration félicite tout celui qui apporte sa pierre dans ce combat inégal contre un ennemi invisible.

Sondage « Echos d’Opinion »

 

Pin It

Statistiques

17753333
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
348
10211
58814
17561587
649139
816200
17753333

Your IP: 3.235.227.117
2021-07-30 00:15

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg