Flash

*Les Billets de Banque, les DAB (Distributeurs Automatiques des Billets), les GAB (Guichets Automatiques Bancaires), les TPE (Terminaux des Paiements Electroniques) ont été identifiés, de l’avis de plusieurs spécialistes, comme de grands vecteurs de Covid-19 ainsi que d’autres microbes.

Voilà pourquoi, certaines Banques Centrales à travers le monde réfléchissent sur l'émission de leur monnaie électronique. Selon Alain Lubamba wa Lubamba, Député National Honoraire, la RD. Congo a déjà l'avantage d'avoir trois monnaies électroniques. Elle dispose également d’un arsenal juridique prêt à 85 %, avec La loi n°18/019 du 09 juillet 2018 relative aux systèmes de paiement et règlement-titres, votée lors de la législature passée ainsi que les instructions numéros 006, 24, 42 et 43 de la Banque Centrale du Congo.A lui tout seul, cet arsenal juridique dans le secteur financier permet aux congolais de limiter les effets néfastes de COVID-19 et autres microbes. Cependant, ‘’qu'attend-on ou que faut-il encore faire pour intégrer les porte-monnaies électroniques dans les habitudes des congolais dans leur vie de chaque jour notamment, dans les supermarchés, boutiques, pharmacies, paiements des factures d'électricité et d'eau (Régideso), marchés populaires (Zando, Wenze, Nsoko), s’interroge-t-il.
Décor planté
1. TROIS MONNAIES ELECTRONIQUES (M-PESA, ORANGE MONEY ET AIRTEL MONEY) sur son territoire national, émises par trois sociétés avec l'autorisation de notre Banque Centrale du Congo.
2. L' ARSENAL JURIDIQUE EST PRÊT A 85% notamment, La loi n°18/019 du 09 juillet 2018 relative aux systèmes de paiement et règlement-titres, votée lors de la législature passée ainsi que les instructions numéros 006, 24, 42 et 43 de la Banque Centrale du Congo.
Cet arsenal juridique dans le secteur financier permet aux congolais de limiter les effets néfastes de COVID-19 et autres microbes.
Cependant, la question suivante hante mon esprit:
- Qu'attendons-nous ou que faut-il encore faire pour intégrer les porte-monnaie électroniques dans nos habitudes de chaque jour (supermarchés, boutiques, pharmacies, paiement factures de l'électricité et de l'eau (Régideso), marchés populaires (Zando, Wenze, Nsoko)...?
Avantages multiples contre Covid-19
Surtout que la monnaie électronique a pour avantages:
- la réduction des billets de banque en circulation qui provoquent par moment l'inflation monétaire;
- la réduction de la propagation du COVID-19 ;
- la transparence et la lutte contre la corruption ;
- la réduction de coût de circulation des instruments de paiement et d'impression des billets de banque, ce qui va certainement soulager le compte d'exploitation de la Banque Centrale du Congo ;
- la réduction de la logistique fiduciaire (coût de transport et traitement des billets de banque) ;
- l'atteinte de l'inclusion financière étant donné qu'à ce jour qu'à ce jour le téléphone est présent dans plusieurs coins et recoins du pays, sachant qu'il y a carence des billets de banque dans l'arrière-pays;
- la dé-dollarisation a plus ou moins 60% de l'économie nationale, étant donné que le plus grand nombre d'utilisateurs des porte-monnaie électroniques utilisent les francs congolais et le recours aux billets de dollars américain se fait souvent pour faciliter le transport des sommes importantes.
(N'oublions pas que le dollar américain est une arme économique);
- l'éradication des actes des vols et banditismes constatés, il y a quelques semaines, aux niveaux des stations-service d'essence et des supermarchés.
En conclusion, ‘’la RD. Congo doit passer à une économie Cashless’’.
En d’autres termes, elle doit promouvoir l’émergence d’une économie où il y aurait moins de billets de banque en circulation.
Alain Lubamba wa Lubamba
Député National Honoraire

 

Pin It

Statistiques

8417725
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
695
32442
221095
7970533
248767
979134
8417725

Your IP: 3.236.132.132
2020-08-09 00:11

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg