Flash

En ce temps de multiples crises, les challenges du Vice-Premier Ministre –Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Célestin Tunda ya Kasende, ne sont pas moindres. Entre les affaires en Justice et le renforcement des mesures sanitaires en milieu carcéral, Me Tunda se doit d’être muni d’une épée à double tranchant.

Il a eu, vendredi 10 avril dernier, à tenir une séance de travail avec des membres du Comité de Riposte contre le Covid-19 sur les défis liés aux prisons et maisons carcérales sur le sujet, et il s’est également exprimé sur les antennes de Top Congo concernant la série de situations rattachées à la Justice. Concernant l’enquête opposant Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, et plusieurs Chefs d’entités publiques et privées, il a déclaré œuvrer pour qu’il y ait une justice fiable en RDC et que cette situation soit, sans tournure, tirée au clair, sans qu’il y ait un ombrage politique dans son traitement. Son objectif, a-t-il signifié, est que la justice congolaise soit, à nouveau, revêtue de sa tunique de noblesse ; les congolais devront apprendre à lui faire confiance et en être rassurés. Parallèlement à cela, les boulons se fixent quant aux mesures de prévention contre le Covid-19 afin de ne pas donner la voie à l’infection de la population carcérale. Deux sujets poignants, plusieurs fers au feu.

Justice en ébullition
Depuis les derniers auditions et détentions notamment, celles de Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, et de Fulgence Lobota Bamaros, le Directeur Général du Fonds national d’entretien routier – FONER en acronyme, le secteur judicaire connaît une forte ébullition en RDC. Et une série d’enquêtes se poursuivant, ne fait que prolonger ce séisme. Célestin Tunda ya Kasende, Vice- Premier Ministre – Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, fait mention de sa pierre qu’il apporte à l’édifice pour la reconstruction d’une justice fiable en RDC, une justice qui ne sombrerait dans aucune discrimination qui soit. Et, ceci va également dans le même sens d’un communiqué du CLC signé le 9 avril 2020. Il est de plus en plus possible d’envisager un nouveau leadership dans le pays de Lumumba.

Pas de politisation
Quant à cette affaire opposant Vital Kamerhe à une série de Chefs d’entités, tant publiques que privées, le VPM déclare veiller à ce que la politisation ne soit pas au rendez-vous afin de ne pas subjectivement influencer le cours des enquêtes qui, d’ailleurs, se poursuivent, et encore moins le processus des démarches judiciaires. Une question sur laquelle l’opinion publique devrait être apaisée.
Une affaire de tous
Par ailleurs, il appelle l’ensemble de la population congolaise, en général, et toute l’élite du secteur de la Justice, en particulier, à faire de la lutte pour une justice équitable un combat commun. Ceci devrait être une préoccupation de tous afin de mener plus haut les valeurs de démocratie et de justice dans notre pays.

Vaincre le Covid-19 en milieu carcéral
Il sied de signaler qu’il a, également, eu une séance intense de travail avec le comité de pilotage de la riposte contre le Covid-19 en RDC. Une séance ayant porté sur les axes de fixation des mesures de prévention et de lutte contre le Covid-19 dans les prisons et maisons carcérales. La justice consistant au respect de la dignité humaine, il est important que la population carcérale soit protégée contre le fléau de la pandémie à coronavirus.

Peter Ngoyi

Pin It

Statistiques

11593098
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7929
24889
190218
11202085
799514
833699
11593098

Your IP: 18.213.192.104
2020-11-29 07:07

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg