Flash

La meilleure défense c’est l’attaque, rappelle le MPR/Fait-Privé dans la situation sanitaire que traverse l’humanité, du reste assujettie par le Covid-19.

Pour le MPR, il convient donc, dans la recherche de l’efficacité certaine de la guérison contre cette pandémie, d’attaquer le mal à sa source. En d’autres termes, immuniser l’homme par les barrières physiques en communion avec les barrières chimiques qui s’en dégageraient. Ainsi, pour l’efficience dans l’élaboration du système immunitaire, la Direction Politique Nationale du MPR suggère que nos hommes de sciences, tels que les épidémiologistes, pharmaciens, laborantins et même les guérisseurs, praticiens de la médecine traditionnelle, se retrouvent entre nationalistes ; sinon de préférence avec les autres hommes de sciences du monde pour trouver un système immunitaire adapté que le confinement.
Mouvement Populaire de la Révolution
(MPR)-Fait Privé/du Zaïre
Président National
ACTION CONTRE L’AGRESSION DU VIRUS CORONAVIRUS
(COVID-19)
Pour se prémunir, sinon guérir contre les agressions du virus CORONAVIRUS (COVID-19) qui traumatise présentement les peuples du Congo et même du monde, l’organisme de l’homme dispose en lui et en communion avec lui d’un système immunitaire de défense.
Ainsi, la Direction Politique Nationale du MPR/Fait-Privé réunie par conférence satellitaire, félicite-t-elle Son Excellence Monsieur le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, fils de l’Honorable Etienne Tshisekedi, l’un des vaillants et valeureux pères du MPR à ses origines, pour les mesures de confinement et de quarantaine de protection des populations de la RDC qu’il vient de prendre.
Certes, il est de notoriété que «mieux vaut prévenir que guérir»
Néanmoins, n’ajoute-t-on pas «que la meilleure défense c’est l’attaque». Il convient donc, dans la recherche de l’efficacité certaine de la guérison contre la pandémie d’attaquer le mal à sa source, c’est-à-dire à l’œuf ; ce qui aura la vertu d’immuniser l’homme par les barrières physiques en communion avec les barrières chimiques qui s’en dégageraient.
Pour l’efficience dans l’élaboration du système immunitaire, la Direction Politique Nationale du MPR suggère que nos hommes de sciences, tels que épidémiologues (Dr Mugwede, Massamba, Lorhuma au besoin), les pharmaciens, les laborantins et même les guérisseurs, praticiens de la médecine traditionnelle, puissent se retrouver entre nationalistes ; sinon de préférence avec les autres hommes de sciences du monde pour trouver un système immunitaire adapté.
La présence des guérisseurs pourrait faire sourire ; mais n’est-ce pas que les produits modernes que l’on nous administre trouvent leur sève dans des plantes médicinales qu’emploient à l’état naturel, lesdits guérisseurs qui en connaissent donc, les vertus médicinales ? Au demeurant n’est-ce pas que l’on a toujours besoin d’un plus petit que soi ? Car, nul pays, ni continent, ne peut seul sauver l’humanité de cette crise de CORONAVIRUS.
Le Marechal MOBUTU, ne disait-il pas que : « Aider le Zaïre, c’est s’aider soi-même ? » Et nous d’enchainer : « Aider les autres peuples, c’est s’aider soi-même ». Nos oncles du pays de la gauche ne disent-ils pas que : «L’union fait la force».
Car, l’on ne peut se laver le visage avec un seul doigt de la main, nous dit notre authenticité. Aussi, même si dans un passé lointain, un pays avait sauvé et donc contribué à la restauration de l’économie et des infrastructures économiques détruites de l’Europe Occidentale, il est malheureusement pénible de relever que toute comparaison n’est pas raison. D’autant que la calamité induite par pandémie CORONAVIRUS est macro-dimensionnelle en ce qu’elle atteint l’humanité entière, et menace les habitants du monde entier et non une seule portion de l’humanité comme ce fut le référencé.
Aussi, il serait de stratégie profitable que la RDC joigne ses efforts médicaux et mêmes financiers (jusques et y compris ceux tirés de l’assistance ou de la remise des dettes de l’étranger) à ceux du monde entier pour établir le vaccin qui va immuniser la vélocité de la pandémie, c’est-à-dire joindre sa volonté à l’OMS qui est présentement organisé à mettre sur pied ce genre de vaccin.
Vaccin qui a la vertu d’assurer la défense immunitaire de l’homme, et ce beaucoup plus efficacement que les confinements et les quarantaines. Car pour sauver un malade, il faut le rassurer en lui donnant de l’espoir au lieu de le confiner dans des situations de désespérance l’emmenant à un état d’énervement excessif.
Voilà pourquoi, le MPR/Fait-Privé remercie et félicite très vivement le Chef de l’Etat, qui a contredit des drôles de mesures préventives prises hâtivement par certains de ses collaborateurs, pour
Veiller ainsi à la sauvegarde de la paix des cœurs, à la tranquillité des esprits, et en l’espérance certaine de sortir par la bonne voie, de la vélocité destructrice de la pandémie COVID-19.
Et ce en permettant conséquemment aux citoyennes et citoyens d’aller au travail, à l’effet de soutenir la production nationale.
En ce faisant, le peuple congolais serait en parfaite harmonie avec la politique de développement économique que prône l’actuel Président de la République. Car les confinements et autres quarantaines, abusifs par moment, quoique quelques fois, à la protection immunitaire de la population, ont, pour le moment, le désagrément d’empêcher les gens, d’aller au travail, à l’usine, à l’école ou même de se regrouper pour des réflexions positivement et patriotiquement heureuses et profitables au pays.
Ils deviendront ainsi oisifs et donc non productifs. Or, pour sortir du misérabilisme induit par la pauvreté de la société, il faut produire et produire, il faut travailler à l’effet de gagner des revenus dont une quotité pourrait être dirigée avantageusement à la constitution de l’épargne nationale (privée ou publique) avec les likelemba et ou moziki des mamans. Un des éléments incitatifs de la production nationale.
D’autant plus que ces mesures sont prises en ce mois de mars, consacré à la maman : maman qui est source du renouvellement de la société humaine ; gardienne et protectrice de la famille, et dans une certaine mesure, principal élément incitateur de la substance de l’homme qui est l’un des principaux facteurs de production nationale. Production qu’il faut continuer de stimuler car la RDC par la volonté politique de notre Chef d’Etat Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, doit absolument sortir de son état de misérabilisme, avec un PIB guère intéressant, à l’effet d’atteindre, par exemple le niveau du Nigeria avec ses 581 milliards de dollars américains. Alors qu’il n’a que le pétrole et le cinéma, pendant que la RDC a du pétrole, de la musique, du football, de scandale minier, forestier et même en hydrologie.
Le MPR/F-P y reviendra plus solennellement ce 24 avril, journée que le peuple de la RDC a qualifiée de journée de la démocratie ; car c’est ce jour-là où le Marechal a déclaré : « ce mardi 24 avril 1990, une page nouvelle de l’histoire politique de notre pays vient de s’ouvrir ». Et ceux en communion avec ce qu’il avait dit jadis : « Le Zaïre n’est pas un pays d’opposition mais de juxtaposition».
Et parlant de la santé publique, il a relayé qu’il aura consulté auparavant en dénonçant pour y trouver des solutions adéquates :
- La vétusté des formations médicales ;
- La carence en équipement et en médicament ;
- L’insuffisance du personnel médical.
Et conflueront les consultations populaires, que pour le peuple, le Chef de l’Etat est l’ultime recours, le pacificateur. Ce qui justifie, entre autres, l’instauration par lui du bateau hôpital, l’hôpital du cinquantenaire, etc.
En plus qu’il a participé, avec l’appui des médecins nationaux communiant avec ceux de l’étranger à trouver de la protection contre la pénétration des agents infectieux du SIDA.
Guérir c’est bien, mais prévenir, c’est mieux, surtout lorsque l’on bénéficie de la collaboration de l’humanité, en attaquant la pandémie à ses origines. Ce qui permet de dire qu’aider les autres, c’est s’aider soi-même.
Pour la Direction Nationale
Le Président National
N’SIMBA M’VUEDI Simon
Membre du collège des Fondateurs Président du Comité des Sages de la Plateforme Electorale «LE ZAIRE».

 

Pin It

Statistiques

10642141
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1206
25095
26301
10425374
682256
852369
10642141

Your IP: 18.215.33.158
2020-10-26 00:26

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg