Flash

‘‘L’eau et le changement climatique’’. Tel est le thème de la journée mondiale de l’eau 2020, une journée célébrée le 22 mars de chaque année. Fort malheureusement, en cette année 2020, souligne le Président du Conseil d’Administration de la Régideso, Me Yoko Yakembe, dans une allocution prononcée à cette occasion, cette journée est célébrée dans un environnement critique où le monde entier est secoué par la pandémie du Covid-19.

Ainsi, pour le PCA de l’opérateur principal du service public de l’eau potable en RDC, les mesures de prévention préconisées par le les autorités de tous les pays et, particulièrement par le Gouvernement de la Rdc, à travers le Président de la République, Son Excellence Félix Tshisekedi, exigent la pratique des règles d’hygiène pour lesquelles l’eau potable paraît une fois de plus l’élément essentiel. Cela dévoile à tout état de cause, poursuit-il, le rôle que devra jouer la Régideso dans la lutte contre cette pandémie. Toutefois, la Régideso ne saurait atteindre cette mission sans le concours de toutes les parties prenantes notamment, la population et les autorités publiques. Aussi, Me Yoko invite-t-il chacune des parties à jouer pleinement son rôle en vue de permettre à la Régideso de toujours rendre disponible cette denrée vitale mais presque rare. Il s’agit d’abord, pour la population, de réduire les activités humaines principalement dans les sites abritant les bassins versants pour éviter la disparition de la ressource qui pourrait accentuer le stress lié à la pénurie d’eau. Ensuite, pour les autorités publiques d’assurer un accompagnement sans faille à la Régideso notamment, dans la mise à sa disposition des moyens nécessaires visant à renforcer ses capacités d’acquisition des intrants de potabilisation de l’eau, surtout en cette période critique de Covid-19. Concernant les mesures hygiéniques mises en place par le Gouvernement de la République, le PCA Yoko Yakembe va bientôt réunir le Conseil d’Administration de cette entreprise en session extraordinaire, pour arrêter un plan d’urgence d’accompagnement, l’eau étant au centre de toute l’action. Lisez, ci-après, dans son intégralité, le message du PCA de la Régideso, Me Yoko Yakembe.

MESSAGE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA REGIDESO A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L’EAU, LE 22 MARS 2020

En ce jour du dimanche 22 mars 2020, le monde entier célèbre la journée mondiale de l’eau.
Je voudrais, au nom de la REGIDESO, Opérateur principal du service public de l’eau en République Démocratique du Congo, saisir cette opportunité pour transmettre au peuple congolais, le message de cette dernière eu égard au thème choisi, cette année, à l’échelle mondiale, pour commémorer cet événement, à savoir, ‘’L’eau et le changement climatique’’.
En effet, l’accès à l’eau potable est très essentiel tant pour la vie que pour la dignité humaine.
Il est aussi évident que l’eau potable, en soi, reste un élément indispensable pour la protection de la santé des hommes et des femmes autant qu’elle est vitale et qu’elle soutient le développement économique, social et humain.
Cependant, des statistiques de plus en plus éloquentes indiquent que la demande en eau à l’échelle mondiale a augmenté d’environ 1% chaque année depuis 1980, sous l’effet de la combinaison de la croissance démographique, du développement socio-économique et de l’évolution des modes de consommation.
Et cette demande devrait continuer d’augmenter à un rythme similaire jusqu’en 2050, ce qui représente une augmentation de 20% à 30% au-dessus du niveau actuel d’utilisation de l’eau, principalement en raison de la demande croissante dans le secteur industriel et domestique.
Plus de 2 milliards de personnes vivent dans des pays confrontés à un stress hydrique élevé, et environ 29% de la population du monde n’a pas accès à l’eau potable.
L’eau insalubre est responsable de 1,2 millions de décès chaque année et les pays à faible revenu sont les plus touchés. Ces niveaux de stress continueront d’augmenter à mesure que la demande en eau augmente et que les effets du changement climatique continueront à faire pression sur la ressource en eau.
En RDC, près de 46 millions des personnes n’ont pas accès à une eau de qualité, au regard du taux d’accès qui se situe actuellement à plus ou moins 42%.
Cette situation devrait inspirer nos comportements et nos attitudes face à nos nombreuses ressources, aujourd’hui victimes des méfaits, non seulement du changement climatique, mais aussi des activités humaines.
Les défis à relever pour la RDC sont inhérents à ces méfaits dont les conséquences, aujourd’hui et demain se traduiront en termes de pénurie de l’eau potable, de la pollution des bassins versants et de l’insuffisance de la ressource.
Mesdames et messieurs
La journée mondiale de l’eau est célébrée, cette année 2020, dans un environnement critique où le monde entier est secoué par la pandémie du COVID-19.
Les mesures de prévention préconisées par les autorités de tous les pays et particulièrement par le gouvernement de la RDC, à travers le Président de la République, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, exigent la pratique des règles d’hygiène pour lesquelles l’eau potable paraît une fois de plus l’élément essentiel.
Cela dévoile à tout état de cause, le rôle que devra jouer la REGIDESO, en tant qu’opérateur principal du service public de l’eau en RDC, dans la lutte contre cette pandémie.
Pourtant, la REGIDESO ne saurait atteindre cette mission sans le concours de toutes les parties prenantes notamment, Population et autorités publiques.
Aussi voudrais-je inviter chacune des parties prenantes à jouer pleinement son rôle en vue de permettre à la REGIDESO de toujours rendre disponible cette denrée vitale mais presque rare.
Il s’agit :
Pour la population, de réduire les activités humaines principalement dans les sites abritant les bassins versants pour éviter la disparition de la ressource qui pourrait accentuer le stress lié à la pénurie d’eau.
Pour les autorités publiques, d’assurer un accompagnement sans faille à la REGIDESO, notamment dans la mise à sa disposition des moyens nécessaires visant à renforcer ses capacités d’acquisition des intrants de potabilisation de l’eau, surtout en cette période critique COVID-19.
Concernant les mesures hygiéniques mises en place par le Gouvernement de la République, je vais bientôt réunir le Conseil d’Administration en session extraordinaire, pour arrêter un plan d’urgence d’accompagnement, l’eau étant au centre de toute action.

 

Pin It

Statistiques

9971148
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11263
27231
117775
9636796
11263
852369
9971148

Your IP: 18.207.106.142
2020-10-01 08:35

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg