Flash

Prix Nobel de la paix 2018, Dr Denis Mukwege n’en finit pas de collectionner les distinctions en République démocratique du Congo, son pays comme à l’étranger.

Le mardi 10 mars dernier, il a reçu le prix de « Docteur Honoris Causa » en médecine pédiatrique, lui décerné par l’Université Protestante au Congo (UPC). Il en a profité pour plaider en faveur de l’adaptation de l’enseignement universitaire congolais au changement et aux réalités de l’humanité. La cérémonie s’est déroulée dans la cathédrale du centenaire, à Kinshasa.

Après plusieurs honneurs reçus à l’extérieur, « l’homme qui répare les femmes » est ce jour apprécié à juste titre dans sa patrie. Il a été fait Docteur Honoris Causa en médecine pédiatrique, en vue de reconnaître la compétence et l’excellence dont il fait quotidiennement montre pour son travail infatigable et son implication sans faille aux côtés des femmes victimes de violences sexuelles à l’est de la République démocratique du Congo.
Dans son discours, le spécialiste congolais du traitement des fistules et l’un des plus grands spécialistes mondiaux dans ce domaine a donné sa vision sur le monde universitaire en RDC. ‘’Notre pays ne sortira pas du sous-développement dans lequel il se trouve, sans contribution déterminante du savoir et d’innovation. Ces 60 ans de notre indépendance ont fini par prouver à tous qu’il ne suffit pas de disposer de normes, de ressources naturelles incommensurables et des apports à capitaux considérables pour qu’un pays se développe. Mais, il faut investir dans la science et dans nos jeunes étudiants‘’, a-t-il déclaré.

Il a soutenu également que la RDC a besoin d’une transformation des mentalités de ses habitants, en commençant par ses élites. ‘’Dans une société en crise comme la nôtre, où la misère se généralise et les rêves des jeunes se brisent sur le roc du chômage structurel, l’université devrait être un gage d’exigence de l’excellence et de la créativité. Elle devra adapter la formation aux enjeux de notre société aujourd’hui et demain. Je suis convaincu que l’Université devrait être davantage plus consciente de sa responsabilité de former une élite visionnaire, capable de conduire la société vers le changement tant attendu par la population‘’, a expliqué le Dr Denis Mukwege.

Une lutte sans relâche
Pour lui, la RDC est en mal d’adaptation au changement. L’image que ce pays renvoie, est celui dans lequel triomphe la culture du spectacle permanent et du vide, où une minorité a tout et la grande majorité de la population n’a rien, un pays où prime la culture de l’avoir et non de l’être.
Entre temps, le Docteur Denis Mukwege qui dirige la Fondation Panzi, continue de mener une lutte acharnée contre l’impunité sur les crimes commis par les différents groupes armés en RDC. Ce qui lui a valu plusieurs titres notamment, celui de Chevalier de la Légion d’honneur en France, Prix des droits de l’homme des Nations Unies en 2008, Right Livelihood Award en 2013, prix Sakharov en 2014, Docteur Honoris Causa de l’Université d’Angers en France en 2017, et Prix Nobel de la paix.

Joséphine Mawete

Pin It

Statistiques

10753017
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9156
25699
137177
10425374
793132
852369
10753017

Your IP: 34.201.18.139
2020-10-30 08:18

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg