Dernières publications

Flash

*La RD. Congo (RDC) et le Royaume du Maroc ont créé la Chambre de commerce et d’industrie maroco-congolaise (CCMC), au cours d’une cérémonie organisée hier, jeudi 27 février 2020, au Roméo Golf, à la Gombe.

Jean-Lucien Bussa, Ministre du Commerce Extérieur, a, à cette occasion, rassuré l’Ambassadeur du Royaume du Maroc de l’accompagnement du gouvernement congolais, quant à son soutien aux initiatives de cette chambre dont la portée permettra, à coup sûr, de raffermir les relations commerciales entre les deux pays. «Je considère que cette initiative est la bienvenue. Le moment de raffermir la coopération entre nos deux Etats est arrivé », a-t-il lancé.
Il a, par ailleurs, souligné que la RDC offre des opportunités dans plusieurs secteurs de la vie, notamment la pêche, l’élevage, l’agriculture et les mines.
Leur stimulation, a-t-il ajouté, permet d’élever le niveau de coopération entre la RDC et le Maroc.
Pour le ministre Jean-Lucien Bussa, les investisseurs ont plusieurs occasions à saisir, notamment dans les secteurs des infrastructures et de l’énergie. Toutes ces opportunités, a-t-il affirmé, permettent au commerce d’être important.
Parlant des faveurs, a-t-il dit, les investisseurs ont des dispositions légales qui sont attractives pour l’investissement en RDC. Il a, à cet effet, souhaité que la CCMC soit un outil permettant le commerce bilatéral.
Les compagnies marocaines prêtes à contribuer à l’évolution de la RDC
De son côté, l’ambassadeur du Royaume du Maroc, Rachid Agassim, a affirmé que les compagnies marocaines vont contribuer à l’évolution de la RDC, car, a-t-il ajouté, leur impact dans les autres pays de l’Afrique est visible grâce aux infrastructures.
«L’élément primordial à considérer est le capital humain », a-t-il dit, avant de souligner que chaque mètre de la RDC est exploitable.
Tout en appelant la communauté RDC-Maroc d’être à la base du partenariat gagnant-gagnant, l’ambassadeur du Royaume du Maroc, a fait savoir que la CCMC va permettre de stimuler les possibilités d’échange entre les deux pays.
Le président de la CCMC, Seti Yale, a pour sa part, indiqué que la CCMC aura le rôle de conseiller les opérateurs économiques voulant investir en RDC comme au Maroc, avant de rappeler que cette institution est née de la volonté des investisseurs et du pouvoir public.
Selon lui, enfin, la CCMC est un véritable outil d’expertise qui va jouer le rôle de catalyseur du développement de la RDC et du Maroc.
(Avec l’ACP)

*Le titre est de La Prospérité

Pin It

Statistiques

10677061
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10972
25154
61221
10425374
717176
852369
10677061

Your IP: 100.24.125.162
2020-10-27 09:34

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg