Flash

*Viendra, viendra pas ? Parlera, parlera pas ? Rien n’est encore officiellement arrêté. En marge de la célébration de 38 ans d’existence de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le 15 février, il est prévu un grand rassemblement au stade de Martyrs.

A cette occasion, il est probable que le président de la République, par ailleurs président (en congé) de ce parti politique hier encore porte-étendard de l’opposition et aujourd’hui au pouvoir soit invité à s’exprimer devant des milliers de sympathisants (ou « combattants ») attendus.
A l’UDPS, rien n’est confirmé quant à la présence de Félix Tshisekedi dans le chaudron chinois. Mais des déclarations recoupées de certains des ses cadres laissent entendre à demi-mots qu’il serait aberrant que le fils-successeur d’Etienne Tshisekedi pose un lapin aux masses qui l’ont aidé à accéder à la magistrature suprême, il y a un an. Ce serait, par ailleurs, l’occasion de célébrer l’accession au pouvoir de l’un des leurs, après le rendez-vous manqué du 24 janvier, date commémorative de l’investiture du nouveau Président sous le signe du changement longtemps prôné par le Sphinx de Limete.

Dilemme
Dans le cas où le président Tshisekedi ferait le déplacement du stade de Martyrs et en y prenant la parole, les observateurs restent indécis : sous quelle casquette s’exprimerait-i ? Celle d’un Chef d’Etat investi de la légitimité et donc, celui de tous les Congolais, d’où un discours rassembleur à l’intention d’un peuple divisé entre ceux (nombreux), qui estiment qu’ils sont en droit, grâce à leur même appartenance ethnique que le Chef de l’Etat, de diriger sans partage. Et ceux, silencieux jusqu’ici, qui piaffent d’impatience de prendre leur revanche.
Un chef d’Etat qui devrait justifier et défendre, pour la énième fois, l’alliance politique conclue avec l’ennemi d’hier au sein de la coalition FCC-CACH. Qui expliciterait la quintessence de ses divers propos à l’étranger sous la pression des combattants chauffés à blanc par des leaders d’opinion fanatisés, et pourfendeurs de la coalition, au grand dam des dispositions constitutionnelles.

A contrario, Félix Tshisekedi pourrait opter pour la casaque du premier des « combattants » et dans ce cas, s’embarquer dans un discours incendiaire contre ceux des membres du gouvernement qui saboteraient ses actions, et contre lesquels il a menacé de brandir le « Bic rouge » à Londres. Et porté par l’hystérie populaire, doit se déchaîner contre la coalition FCC-CACH et s’en prendre vertement à la présidente de l’Assemblée nationale dont l’absence à la cérémonie d’échange des vœux avec le corps diplomatique a été particulièrement remarquée ?

Entre le marteau et l’enclume
Si Félix Tshisekedi n’a de cesse de déclarer qu’il ne laisserait personne entraver l’exercice de ses attributions constitutionnelles, l’occasion lui serait-il donnée de recadrer l’équipe dirigeante de l’UDPS qui laisse croire à l’existence d’un gouvernement parallèle à la 10ème Rue Limete ? Assertion corroborée par la déclaration de son Secrétaire général, le 5 février. Augustin Kabuya a, en effet, promis d’envoyer en prison, après évaluation, tous les responsables dûment listés comme auteurs du sabotage des actions du Chef de l’Etat.

Concernant les travaux des sauts-de-mouton : « L’UDPS le fera en tant que famille politique du chef de l’Etat. Et surtout qu’on ne vienne pas nous empêcher de faire l’évaluation sous prétexte des alliances que le parti a conclues. Ce n’est pas parce que nous avons signé des accords que nous devons faire souffrir la population. Le Trésor a sorti beaucoup d’argent mais les travaux ne suivent pas. Le 15 février, nous ferons l’évaluation du Programme d’urgence de 100 jours », a déclaré Augustin Kabuya, qui ne s’offusque pas de prendre des tons de procureur.

Devant un tel tableau, il appartient à Félix Tshisekedi de décider en âme et conscience de l’attitude à adopter, le 15 février, tout en sachant, lui-même, qu’il est entre le marteau et l’enclume, ou qu’il doit jouer au pyromane ou au pompier. Qu’il en soit, il garde tous les atouts en mains.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

9842766
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17386
30514
205970
9434426
735250
938558
9842766

Your IP: 3.228.10.17
2020-09-26 14:01

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg