Flash

Après son adresse à la tribune de la conférence minière Indaba Mining qui se déroule depuis le lundi dernier en Afrique du Sud, le Premier ministre Sylvestre Ilunga s’est lancé dans des échanges qui se sont avérés fructueux avec plusieurs délégations d’investisseurs étrangers.

Le mardi 4 février 2020, le chef du gouvernement congolais a discuté avec une délégation japonaise d’investisseurs miniers, conduite par le ministre d’Etat japonais de l’économie, commerce et industrie, Yohei Matsumoto. La délégation japonaise a fait part au Premier ministre de son intérêt d’investir dans le secteur minier de la République Démocratique du Congo.

Pour sa part, Ilunga Ilunkamba a rappelé les nombreux investissements japonais en RDC notamment, dans le secteur de la formation professionnelle, et rassuré ses hôtes de la disponibilité de la RDC à accueillir davantage de projets d’investissements.
Toujours ce mardi à Capetown, Ilunga Ilunkamba a reçu une délégation de l’entreprise GLENCORE DRC, conduite par Mark Davis, président régional GLENCORE DRC SASU et Kaninda, Directeur Exécutif pays.
‘’GLENCORE pour le moment travaille pour augmenter la production de KCC afin qu’elle devienne la plus grande productrice en Afrique et la plus grande productrice de cobalt dans le monde‘’, a laissé entendre le président régional qui avoue avoir eu un très bel entretien avec le Premier ministre et le ministre des Mines de la RDC. ‘’Cela nous a permis de partager que ce que GLENCORE fait et d’entendre aussi leurs questions. C’était une très bonne rencontre‘’.

Pour Mark Davis, en tant que président régional, ‘’il était important pour moi de rencontrer pour la première fois le Premier ministre. Il était important pour nous de relever l’importance de la délégation de la RDC ici au Mining Indaba. GLENCORE est un groupe important qui a un gros investissement en RDC. Son but est de s’assurer que sa production puisse bénéficier aux populations qui vivent autour de ses opérations‘’.
Il a également relevé le fait qu’il est difficile de contrôler certains facteurs externes auxquels ils font face. ‘’Nous nous focalisons à contrôler ce que nous pouvons, c’est-à-dire, notre mine et nos usines, ainsi que notre production‘’, a-t-il souligné.
Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a aussi accordé une audience à une délégation de la société ALPHA MIN basée à Bisiwe, dans la province du Nord-Kivu. La délégation était conduite par le ministre provincial des Mines du Nord-Kivu, David Kamuha, qui avait à ses côtés le Directeur général de ALPHA MINE, Richard Robinson. L'on note du côté gouvernement le ministre des Mines, Willy KITOBO Samson et l'Ambassadeur du Congo en Afrique du Sud.
Alpha mines vient de commencer sa production de cassitérite et emploie actuellement 900 personnes.

La Pros.

Pin It

Statistiques

8619335
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10448
29512
202305
8196630
450377
979134
8619335

Your IP: 3.228.10.34
2020-08-15 09:12

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg