Flash

Pour la paix et la justice en République démocratique du Congo, dans le strict respect de l’Accord de la Saint Sylvestre, le Bureau du Conseil National de Suivi de l’Accord et du processus électoral (CNSA) s’est entretenu hier, mercredi 29 janvier 2020, avec l’Evêque Pascal Mukuna.

Objectif ? Rappeler à l’homme de Dieu la nécessité de pouvoir consolider l’unité, la paix et la cohésion nationale après l’alternance pacifique et démocratique au sommet de l’Etat. Au sortir de cette discussion qui s’est tenue chez l’Evêque dans son cabinet de travail situé à Bandalungwa, le Président Joseph Olenghankoy et l’Evêque Pascal Mukuna se sont engagés activement à apporter leur pierre à l’édifice pour le bien-être du peuple congolais.
Se confiant à la presse, le responsable de l’église ACK a précisé la mission lui confiée par le Seigneur, laquelle mission est axée sur la justice. « Moi j’ai une mission de la part du Seigneur qui touche beaucoup plus le côté justice. Il n’y a pas de justice sans la paix et il n’y a pas non plus de paix sans justice», lâche-t-il. Celui qui s’illustre ce dernier temps à travers ses déclarations qui avoisinent un peu le domaine politique, a manifestement insisté sur l’applicabilité de la justice envers ceux qui commettent de délit. «Moi ce que j’ai tiré chez le Président du CNSA, est que tout ce que nous pouvons faire et dire, que cela cadre avec paix. C’est ce que nous faisons, c’est ce que je vais faire. Mais, je vais accentuer sur ma mission, sur l’injustice comme je le disais que celui qui a commis l’injustice soit traduit en justice. La paix n’empêche pas cela. Celui qui a pillé qu’il soit traduit en justice ». Quand bien même que certaines structures de l’Etat s’en occupent, l’Evêque Mukuna entend poursuivre sa campagne de l’éveil de conscience patriotique.

Interpellation
Du côté du CNSA, le porte-parole de cet organe d’appui à la démocratie, conformément à sa mission repris dans l’article 5 de l’Accord de la Saint Sylvestre, justifie leur visite chez l’Evêque par le souci de maintenir la paix. « Nous sommes venus voir l’Evêque qui a lancé une campagne qu’il a intitulée l’éveil patriotique », a déclaré Valentin Vangi, la voix autorisée du CNSA. Et d’ajouter : « Nous sommes venus rappeler à l’Evêque que tout ce que vous êtes en train de faire c’est bon pour l’éveil patriotique, mais il ne faut que ce que vous faites puisse troubler la paix. Et donc, tout ce que nous sommes en train de faire en tant que leader religieux nous devons tenir compte que cela contribue à la consolidation de la paix. Telle est notre mission ».

Dans cet élan, le CNSA dit comprendre l’objectif et la mission concrète de ce leader religieux. « Nous avons donc compris l’objectif de la mission concrète… il connait ce qu’il fait et où est-ce qu’il veut arriver et nous, nous sommes venus rappeler l’Accord, son obligation de travailler pour la consolidation de la paix pendant cette campagne d’éveil de conscience », affirme le CNSA. A noter que l’Evêque Pascal Mukuna ne sera pas la seule personne à visiter, le Bureau de CNSA prévoit de s’entretenir avec des acteurs politiques, des leaders des étudiants, des membres de société civile tous, seront approchés par l’équipe de Olenghankoy en cette période cruciale où la recherche de la paix et de la cohésion nationale s’avère précieuse pour le bonheur du ‘’peuple d’abord’’.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

10658273
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17338
25095
42433
10425374
698388
852369
10658273

Your IP: 34.201.9.19
2020-10-26 16:06

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg