Le tableau sociopolitique et sécuritaire de la République démocratique du Congo est très sombre et inquiétant. Tous les états-majors politiques et mouvements citoyens ne dorment plus paisiblement au sujet de menaces de plus en plus persistantes de la Balkanisation du pays. C'est le cas du Rassemblement des jeunes pour la reconstruction et le développement (RJRD), mouvement citoyen, qui est monté au créneau pour dénoncer le danger qui guette la RDC.

Dans un entretien avec le quotidien La Prospérité, M. Musete Angelete The Best, responsable du mouvement RJRD basé dans la commune de Matete, à Kinshasa, a tiré la sonnette d’alarme pour interpeller la conscience collective des congolaises et congolais sur les conséquences économique, sécuritaire et sociopolitique qui découleraient de la Balkanisation si jamais elle intervenait. Au fond, seuls les tireurs des ficelles bénéficieront de cette affaire de la balkanisation, en extrayant injustement les ressources naturelles du Congo de Lumumba. Le peuple lambda, lui, sera, comme l’on peut l’observer sur le plan social, un plongeoir des impérialistes. Sur ce, M. Musete Angelete The Best se bat pour que le Congo soit Un et indivisible.

Tout le monde ne parle plus que de la balkanisation de la RDC. Acteurs politiques de tous bords, activistes de la société et même les plus respectés des hommes d'églises, en l'occurrence le Cardinal Fridolin Ambongo et le Président de l'église du Christ au Congo(ECC), Mgr Bokundoa ont fait entendre leurs voix sur ce sujet brûlant.

En effet, le Cardinal Fridolin Ambongo, lors de son dernier séjour à l’Est, plus particulièrement à Beni-Butembo au mois de décembre 2019, avait déclaré que la situation de tueries interminables à Beni traduit un plan de la balkanisation de la République démocratique du Congo. « Il y a un lien intrinsèque entre ce qui se passe à Beni, ce qui se passe en Ituri, ce qui se passe dans Rutshuru, ce qui se passe aujourd’hui dans le territoire de Fizi autour de Minembwe. Il y a une connexion qui se fait quelque part. On a de fois l’impression que de gens passent leur temps à faire des fêtes, à se quereller autour des futilités à Kinshasa alors que le risque de balkanisation de notre pays est en marche », avait affirmé le Cardinal Fridolin Ambongo.
Face à ce risque de balkanisation, un appel à la vigilance a été lancé à la population et aux autorités, pour que toutes les dispositions nécessaires soient prises pour faire échec à ce plan. Tel est, également, le combat de titan du RJRD.

Pour sa part, le Président de la République, Félix Tshisekedi, a affiché sa détermination de faire échec à cette soi-disante balkanisation, tant qu’il sera à la tête du pays. Ce propos très rassurant du Chef de l'Etat est et reste l'espoir des observateurs avérés, qui ne jurent que par la fin des massacres qui font couler gratuitement le sang des paisibles congolais. Car, nul n'ignore que les massacres barbares perpétrés à ciel ouvert contre les populations de l’Est, en l’occurrence, celles de Beni et Butembo, ont un caractère perturbateur et ne visent qu’à créer la terreur ainsi que le trouble dans la mémoire collective. Ce, expliquent beaucoup de spécialistes de la région, dans le but de pousser ces populations à se délocaliser de la partie Est du territoire national et, faciliter la balkanisation de la RDC.

Jules Ntambwe

Pin It

Statistiques

6113453
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
20588
44877
130180
5748910
808920
559814
6113453

Your IP: 46.229.168.149
2020-05-27 14:51

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg