Flash

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) a clôturé jeudi 26 décembre 2019, sa première conférence budgétaire à l’Hôtel Sultani, situé dans la commune de la Gombe.

Ladite conférence qui s’est déroulée durant cinq jours, soit du 21 au 26 décembre 2019, avait pour mission principale d’élaborer les prévisions budgétaires de l’exercice 2020 de cette formation politique de Joseph Kabila Kabange. Ainsi, pour clore définitivement ces assises, le Secrétaire Permanent, Emmanuel Ramazani Shadary, a honoré les participants en remettant à chacun un brevet, symbole d’encouragement. Et c’est dans cette optique qu’il a exprimé son satisfecit pour le travail abattu dans sa globalité.

Le budget du parti cher à Joseph Kabila est, en effet, constitué de recettes des cotisations, de dons et legs, des recettes de contributions spéciales et ceux des unités de production. Au sujet des recettes de subventions de l’Etat, Déogratias Indulu, rapporteur du bureau de la commission budgétaire, note que la loi des finances adoptée par les deux Chambres sœurs du Parlement n’a rien prévu par rapport au financement des partis politiques. Pour ce qui est des recettes de cotisations, des dons et legs, ils résulteront des cotisations des membres effectifs du parti, soit 10% des salaires, émoluments connus ou déclarés ; des dons sous forme de libéralités faits sans contrepartie ainsi que des legs des personnes physiques ou morales.

Dans ce même registre, renseigne le Rapporteur des assises, les prévisions budgétaires sont également constituées des recettes de contributions spéciales comprenant les dons faits par les membres effectifs et adhérents, sur base des souscriptions programmées par le parti politique et des appels de fonds dans le cadre des Journées de cotisation spéciale (JOCOS). Viennent en dernier lieu les recettes des unités de production qui comportent les résultats annuels découlant des activités de production, de circulation, de commercialisation du parti, ou des revenus de participation ainsi que les produits de rémunération des services rendus par le parti dans différents domaines. En même temps, Déogratias Indulu a souligné que dans l’élaboration du budget des activités pour l’an 2020, la commission budgétaire a été répartie en quatre sous-commissions pour analyser les prévisions des dépenses du PPRD. Il s’agit d’une sous-commission en charge des dépenses d’équipements et investissements, d’une sous-commission en charge des dépenses de fonctionnement du parti, une sous-commission en charge des rémunérations et traitements divers et la sous-commission en charge des interventions sociales et activités politiques à impact visible. En outre, dans son dernier point, le rapport général de la première conférence budgétaire du PPRD retient les recommandations de la commission budgétaire.

En fin de cérémonie, Emmanuel Ramazani Shadary, Président de la première conférence budgétaire du PPRD, a procédé à la remise des brevets aux participants. La manifestation s’est refermée sur les mots de remerciement de Serge Kadima, qui est intervenu au nom de tous les participants, ainsi que sur le mot de clôture du secrétaire permanent Emmanuel Ramazani Shadary.

La Pros.

 

DISCOURS PRONONCE PAR LE SECRETAIRE PERMANENT LE CAMARADE EMMANUEL RAMAZANI SHADARY A L’OCCASION DE LA CLOTURE DES TRAVAUX DE LA PREMIERE CONFERENCE BUDGETAIRE DU PPRD EXERCICE 2020, TENUE A KINSHASA DU 21 AU 26 DECEMBRE 2019

 Camarades Membres du Bureau Politique ;
 Camarades Membres du Conseil National ;
 Camarades membres du Secrétariat permanent ;
 Camarades délégués des provinces ;
 Camarades ;
 Distingués Participants.

A l’issue des travaux de la Conférence Budgétaire du Parti, organisée pour l’exercice 2020, permettez-moi de rendre un vibrant hommage à Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, Président National de notre cher Parti et Autorité Morale du Front Commun pour le Congo « FCC » pour l’initiative et surtout la recommandation essentielle de doter le PPRD d’un budget pour son fonctionnement pour la première fois de l’histoire des Partis Politiques en République Démocratique du Congo.
A ce titre, j’exprime ma pleine satisfaction pour avoir accompli cette tâche dans un temps relativement court et surtout de la qualité technique du travail abattu.
Aux uns et aux autres, point n’est besoin de rappeler avec fierté que le PPRD maintien toujours son niveau de Parti avant-gardiste au sein du FCC et dans l’échiquier politique national, car non seulement il occupe suffisamment le terrain politique et se déploie sur toute l’étendue du territoire national, mais aussi, il regorge en son sein d’un nombre important des élus et cadres dotés de l’expertise avérée et d’un niveau technique, politique et intellectuel indéniable et sans comparaison avec d’autres formations politiques en RDC.
A cet effet, au nom de l’Initiateur et Président National du Parti, Le Camarade Joseph KABILA KABANGE, je vous adresse toutes mes félicitations et mes remerciements pour avoir compris que le PPRD, comme organisation, a besoin de se moderniser et de moderniser ses outils de gestion. Pour cela, il nous fallait imaginer des mécanismes nécessaires pour doter notre Parti, non seulement du budget adéquat, mais aussi des stratégies de mobilisation des recettes, comme l’affirme si bien, Louis Baron, « faites-moi la bonne politique et je vous ferai des bonnes finances ».
Le budget comme outil prévisionnel relatif aux recettes et aux dépenses et instrument de gestion, va permettre à notre formation politique de s’assumer et de planifier en 2020, toutes les activités de son existence. Car, le budget, constitue la principale limite au pouvoir qui, dans les sociétés modernes, a tendance à s’étendre exagérément. J’ai cité Michel Bouvier.
Camarades participants ;
Distingués invites ;
La phase conceptuelle de l’élaboration des prévisions budgétaires du Parti vient de se terminer. A ce stade, nous connaissons maintenant les lignes des crédits qui ont été allouées respectivement, pour le fonctionnement des organes centraux, à savoir le Bureau Politique, le Conseil National, le Secrétariat Permanent ainsi que les structures spécialisées notamment : la Ligue des Jeunes, la Ligue des Femmes, l’Ecole du Parti, le Bureau d’Etudes, Stratégies et Archives, sans oublier les organes de base que sont les Provinces et leurs Entités de base ainsi que la Diaspora. Ces lignes sont essentiellement les dépenses de fonctionnement les biens et matériels, les primes diverses et les charges du personnel, la construction et l’acquisition des immobilisations, les transports et intervention du Parti, les fonds politiques, interventions aux structures spécialisées et nos contributions au FCC et couvrent 65,8% de nos prévisions budgétaires des dépenses du Parti pour l’exercice 2020. Il y a aussi les dépenses des organes politiques provinciaux, urbains, territoriaux et locaux internes dont les dépenses avoisinent les 34,2% pour l’exercice 2020.
Pour sa mise en œuvre, je rappelle et j’insiste que les crédits qui seront mobilisés et alloués aux différents organes et structures du Parti soient gérées et utilisées rationnellement et réellement affectés aux activités concernées. En parcourant le tableau récapitulatif des prévisions budgétaires des recettes du Parti pour l’exercice 2020, je note que les cotisations du Parti au niveau des institutions nous donnent une recette près de 21,28% de budget 2020 soit 6,2% à l’Assemblée Nationale, 1,74% aux cotisations des sénateurs, 9,5% aux membres du Gouvernement, 3,6% aux cotisations des membres évoluant dans les entreprises, établissements et services publics et 0,1% des cotisations venant des organes centraux du Parti.
Je note également que les recettes exceptionnelles que nous maitrisez vous-même la définition participent à notre budget à 41,2%. Elles sont constituées essentiellement des cotisations spéciales, des journées de cotisations spéciales (JOCOS) instituées depuis Lubumbashi, les dons et les legs, les unités de production, alors que la rubrique subventions de l’Etat est à OFC et donc inexistante, ce qui est une interpellation aux pouvoirs publics par rapport à la loi sur les financements des partis politiques.
Je note enfin qu’il y a aussi des recettes des internes aux organes provinciaux du Parti qui couvrent 24,1% des prévisions budgétaires ainsi que 7,9% qui couvrent le dotation du Secrétariat Exécutif National.
C’est pourquoi, je saisi cette occasion pour rappeler solennellement à tous les camarades du Parti, chacun dans sa catégorie, de s’approprier de ces prévisions budgétaires et de s’acquitter obligatoirement de ses cotisations, sans quoi, nous ne saurons en aucun cas concrétiser la mise en œuvre de ce budget que nous venons, nous même d’adopter en équilibre de recette et de dépense. Ainsi, je fais appel au sens de devoir, de responsabilité et de redevabilité des uns et des autres en vue de permettre à notre Parti de rationaliser son fonctionnement.
C’est avec assurance, que je ferai mon rapport au Camarade Président National de notre Parti pour l’accomplissement du travail bien fait et de l’esprit de camaraderie qui a caractérisé les travaux de la commission budgétaire tout au long de ces assises et surtout des engagements pris par les uns et les autres pour la mobilisation des fonds.
Je suis convaincu Bien entendu, que le Président National du PPRD à qui la primeur des résultats de ces travaux est réservée, ne manquera pas d’autoriser son opérationnalisation directement ou indirectement après la selon de lecture qu’il peut solliciter à la Commission Budgétaire et non à la conférence qui prend fin ce jour.
Pour terminer, je réitère mes félicitations à toute l’équipe qui a travaillée, et j’émets le vœu de voir ces prévisions budgétaires se réalisées et la session prochaine du budget 2021 ne pourra être convoquée sans la réédition des comptes du budget 2020.
Etant pendant la période de Noël et de Nouvel an, je ne peux me retenir d’ores et déjà, de présenter au Camarade Président National du Parti, Joseph KABILA KABANGE et à sa famille biologique, ainsi qu’à tous les cadres, militantes et militants du Parti, mes meilleurs vœux de bonheur, de longévité, de prospérité, de santé et de réussite pour l’année 2020.
Ainsi, au nom du Président National du Parti, le Camarade Joseph KABILA KABANGE, je déclare clos, les travaux de la Première Conférence Budgétaire du PPRD, organisé pour l’exercice 2020.
Je vous remercie.
Fait à Kinshasa, le 26 décembre 2019
Hon. Emmanuel RAMAZANI SHADARY
Secrétaire Permanent

Pin It

Statistiques

10642188
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1253
25095
26348
10425374
682303
852369
10642188

Your IP: 18.215.33.158
2020-10-26 00:28

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg