Flash

Natif et patriarche du coin, leader politique incontestable, Pierre PAY- PAY, ‘‘P3 pour les intimes’’, est profondément préoccupé par l’insécurité récurrente à Beni.

Dans une déclaration politique signée samedi dernier, l’Honorable Dr Pierre PAY- PAY WA SYAKASSIGHE, ci-devant Président National de l’Union des Démocrates Chrétiens Fédéralistes «U.DE.C.F en sigle», déplore la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire actuellement en Ville et Territoire de BENI dans la province du Nord-Kivu. Partageant la souffrance des compatriotes de cette partie de la République, P3 leur réitère son soutien total sur tous les plans. Le Directoire National de son Parti, U.DE.C.F, s’est inscrit résolument dans la logique de mener plusieurs contacts et démarches, envers les personnalités tant nationales qu’internationales pour le rétablissement de la paix à BENI-Ville et Territoire. Par ailleurs, le Président Pierre PAY-PAY prend acte des opérations de grande envergure lancées par les FARDC en les encourageant dans la mission de sécurisation des populations civiles et de leurs biens. Le parti de P3 attire, toutefois, l’attention du Gouvernement de la RDC sur les conséquences humanitaires de ce qui se passe à BENI et l’invite à prendre ses responsabilités ainsi que toutes les dispositions utiles pour une assistance sociale conséquente aux populations meurtries de BENI. L’Honorable Dr Pierre PAY-PAY et son parti politique regrettent l’immobilisme qui caractérise les contingents de la Monusco face à la population en détresse à BENI et tiennent à rappeler les termes du mandat de la Monusco au chapitre de la protection de la population civile. S’agissant de la répression des manifestations qui a causé la mort à plusieurs personnes, Pierre PAY-PAY condamne ce comportement et demande à la police de soutenir la population qui manifeste pacifiquement pour déplorer cette situation d’incertitude. P3 considère la sécurité des populations civiles comme la priorité des priorités pour un Gouvernement responsable. Il s’engage avec les autres cadres nationaux du Directoire National de l’U.DE.C.F à s’impliquer davantage, en faisant le suivi auprès des organes compétents afin que la paix soit recouvrée dans les Villes et Territoire de BENI ainsi que dans la province du Nord-Kivu toute entière. Cela, dans la droite ligne de son slogan, à savoir : «Gouverner Autrement» en vue d’un Congo meilleur et prospère.

 

 

 


République Démocratique du Congo
UNION DES DEMOCRATES CHRETIENS FEDERALISTES
LE PRESIDENT NATIONAL
DECLARATION DE L’U.DE.C.F FACE AUX MASSACRES DES POPULATIONS EN VILLE ET TERRITOIRE DE BENI
L’Union des Démocrates Chrétiens Fédéralistes «U.DE.C.F en sigle» déplore la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire dans la Ville et Territoire de BENI ;
L’U.DE.C.F partage la souffrance de la population de BENI et lui rassure de son soutien total. Plusieurs contacts et démarches sont en train d’être menés par la Directoire National du Parti envers les autorités compétentes afin de rétablir la paix à BENI-Ville et Territoire.
L’U.DE.C.F et son Président national, l’Honorable Dr Pierre PAY-PAY WA SYAKASSIGHE prennent acte des opérations de grandes envergures lancées par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les encourage dans les missions de sécurisation des populations et de leurs biens.
L’U.DE.C.F attire l’attention du Gouvernement de la République sur les conséquences humanitaires de ce qui se passe à BENI et l’invite à prendre ses responsabilités ainsi que toutes les dispositions pour une assistante sociale conséquente.
L’U.DE.C.F constate avec regret, l’immobilisme qui caractérise les contingents de la MONUSCO face à la population en détresse à BENI et tient à rappeler les termes du mandat de la MONUSCO au chapitre de la protection de la population civile.
L’U.DE.C.F condamne la répression des manifestants qui a causé la mort à plusieurs compatriotes tant civils que policiers. Notre parti appelle la population au calme et invite les forces de l’ordre ainsi que les casques bleus à s’abstenir de la violence contre les manifestants qui déplorent cette situation d’incertitude.
Enfin, l’U.DE.C.F considère que la sécurité des populations civiles doit être la priorité des priorités pour le Gouvernement. Les autorités de l’U.DE.C.F s’engagent en conséquence, à s’impliquer et à faire le suivi afin que la paix soit recouvrée dans les Villes et Territoire de BENI ainsi que dans la Province du Nord-Kivu toute entière.
Fait à Kinshasa, le 30 Nov. 2019
Le Président National de l’U.DE.C.F
Hon. Dr Pierre PAY-PAY WA SYAKASSIGHE

Pin It

Statistiques

10657808
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
16873
25095
41968
10425374
697923
852369
10657808

Your IP: 34.201.9.19
2020-10-26 15:39

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg