Flash

Les femmes de la société civile ont organisé, le vendredi 22 novembre 2019, une marche de soutien à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, face à la campagne de déstabilisation initiée contre elle récemment. Il était également question, pour elles, d’exprimer leur inquiétude quant à la situation sécuritaire qui prévaut à l’Est de la République.


Dans un memo lu et déposé à l’hémicycle de la chambre basse du Parlement, les femmes de la société civile et diverses organisations se sont fermement opposées à la campagne de déstabilisation de Jeanine Mabunda, victime d’une motion de défiance initiée contre elle par un groupe parlementaire du Front Commun pour le Congo (FCC), particulièrement ceux de sa famille politique, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD). Ces élus reprochent à Mabunda d’être inactive, incompétente, avec manque de charisme et leadership politique depuis qu’elle est à la tête de l’Assemblée nationale.

Au-delà de tous ces mots, pour la représentante de l’une des structures, Jeanine Mabunda incarne le leadership féminin et toute tentative initiée contre elle n’aboutira à rien. ‘’Nous sommes venues dire STOP à toute tentative de déstabilisation de façon gratuite de l’honorable Jeanine Mabunda. Nous voulons d’une justice équitable pour tout le monde et la question d’égalité et de droit soient prioritaires dans nos institutions. Nous réclamons aussi la paix pour des milliers de femmes qui sont à Beni, Butembo et dans les hauts plateaux de Minembwe ainsi que dans d’autres zones de conflits en RDC‘’, a-t-elle déclaré.

Combat féminin
Pour Christelle Vuanga, présidente de la commission des Droits humains, les gestes posés par ces femmes sont un exemple de courage car elles ont déposé leur revendication et soutenu la présidente de la chambre basse du parlement. Elle a, par ailleurs, salué cette initiative et appelle les femmes à la solidarité. ‘’Je vous félicite solennellement parce que nous avons compris la réalité du combat féminin. Vous êtes venues pour soutenir Jeanine Mabunda qui est un cadre haut placé. Notre combat en tant que femme, c’est aussi vaincre les limites qui nous sont imposées par la société. Si nous sommes solidaires, nous allons vaincre‘’, a-t-elle affirmé.

Chantal Kidianta, de son côté, explique qu’il y a un groupe de parlementaires qui veut déstabiliser la présidente de l’Assemblée nationale. ‘’C’est ainsi que nous nous sommes levées comme un seul homme pour stopper cette démarche. Nous réaffirmons notre soutien à Mme Jeanine Mabunda et mettons en garde ceux qui l’empêchent de bien faire son travail. Elle est là pour la RDC et représente la femme congolaise‘’, tranche cette membre de la société civile.
Le mémorandum a finalement été remis à la présidente de la commission de droit de l’homme qui, à son tour, l’a transmis à la présidente de l’Assemblée nationale.

Dorcas Nzumea

 

Pin It

Statistiques

8342792
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
22786
30997
146162
7970533
173834
979134
8342792

Your IP: 3.226.245.48
2020-08-06 16:54

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg