Flash

Déterminé à faire appliquer la loi après l’assassinat d’un agent de la santé de l’Hôpital Vijana par un policier, le gouvernement provincial a tenu, ce jeudi 31 octobre, une réunion de sécurité présidée par le Vice-gouverneur de Kinshasa, Néron Mbungu.

A l’issue de cette réunion, le numéro deux de la ville-province s’est entretenu avec le VPM de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde, afin de mettre les points sur les ‘’i’’ concernant cette question. Conscients de leur responsabilité, les deux autorités ont laissé entendre qu’au-delà du procès qui est déjà en cours contre ces agents de l’ordre, des mesures idoines seront aussi prises pour que de tels actes ne se répètent plus. En même temps, Néron Mbungu a indiqué que le gouvernement provincial prendra en charge les funérailles de toutes les victimes, que ce soient celles de l’agent de la santé ainsi que celles de motards tuées aussi par balles, en début de semaine.
Avant le tête-tête au cabinet du VPM de l’intérieur et sécurité, les deux délégations ont fait jonction à l’Hôpital Vijana pour un état des lieux adéquat concernant le contour de cette affaire. De son côté, Gilbert Kankonde, au sortir de l’entretient, a soutenu que le procès de ces agents de l’ordre s’effectue aussi rapidement pour que la population comprenne et se rassure que l’Etat n’entend en aucune manière tolérée l’impunité et qu’aucune personne ne peut prétendre être au-dessus de la loi. «C’est de notre responsabilité. Nous devons prendre des mesures pour que ces genres de choses ne se répètent plus…Tout se fait rapidement pour que les agents comprennent que l’impunité ne sera plus tolérée. C’est l’une des assurances dressées à la population pour que personne ne dise que les autorités sont complices et que certaines personnes sont couvertes», a déclaré Gilbert Kankonde. Le vice-gouverneur a, par ailleurs, signalé que le travail continue et que des stratégies seront prises, afin de détaler tous les inciviques dans la gestion de la chose publique. «On a été vite interpellé par le VPM afin de trouver des voies et moyens pour permettre à notre population de pouvoir s’apaiser. Le travail continue. Nous allons continuer à prendre des dispositions pour bouter dehors tous les inciviques qui créent des problèmes à notre population », a-t-il dit, avant de présenter les condoléances, au nom du gouvernement et des kinoises et kinois, aux familles éplorées. « Je profite de l’opportunité pour dire à toutes les familles des victimes que la ville va prendre en charge les obsèques de toutes ces victimes et rassurer la population que nous travaillons pour que le calme puisse revenir totalement à Kinshasa. Nous présentons nos condoléances aux familles attristées et leur disons que nous sommes de cœur avec eux », a-t-il renchéri.

La Pros.

Pin It

Statistiques

9969379
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9494
27231
116006
9636796
9494
852369
9969379

Your IP: 18.207.106.142
2020-10-01 06:59

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg