Flash

*Pour le Comité Laïc de Coordination, du début jusqu’à l’expiration de son ultimatum, le 30 septembre dernier, aucun signal fort de la part du gouvernement et des Institutions Publiques, n’a été enregistré en rapport notamment, avec la suppression, à titre conservatoire, de toutes les personnes impliquées dans le détournement de 15 millions de dollars US et la démission exigée des juges constitutionnels corrompus.

Et pour que le règne de l’impunité ne continue plus à avoir raison de l’existence commune des congolais, cette nouvelle croisade contre l’impunité et l’impuissance de la justice devient, selon le CLC, un réel impératif. D’où, la raison de son appel à la participation de tous les congolais, sans la moindre exception, à la grande journée de protestation populaire dont la date a été fixée au 19 octobre prochain. Des lieux cibles de rassemblement qui seront, par ailleurs, indiqués, constitueront des points culminants de cette série de nouveaux rassemblements. Au-delà de cette journée, le CLC promet de revenir à la charge avec d’autres actions futures de grande envergure dont la nature n’a, cependant, pas été dévoilée. Le CLC se réserve, néanmoins, le droit de miser sur la mobilisation et la vigilance pour éviter tout dérapage inconsidéré ainsi que toute infiltration pernicieuse, lors du déroulement de cette marche qui se veut, à la fois, grandiose et à haute portée pacifique. Les organisateurs de cette manifestation s’expliquent dans la Déclaration, ci-après.

Appel du Comité Laïc de Coordination
Ensemble, entrons dans la croisade contre l’impunité et l’impuissance de la Justice
1. Comme annoncé, le peuple congolais a attendu jusqu’à la fin du mois de septembre, des garanties fermes de la part du gouvernement et des institutions publiques, pour mettre un terme à la banalisation de la corruption et pour que plus jamais, aucune autorité de ce pays, quel que soit son rang, ne puisse toucher impunément à la caisse de l’Etat et s’accaparer des biens publics.
2. Les signaux attendus concernaient : la suspension, à titre conservatoire, de toutes les personnes impliquées dans le détournement de 15 millions de dollars et la démission des soi-disant juges constitutionnels de la République.
3. Pour que le règne de l’impunité ne continue pas d’avoir raison de l’exigence commune au changement, la croisade contre l’impunité, contre le règne de la corruption, contre l’impuissance de la Justice, est devenu un réel impératif. Aussi, une fois pour toutes, libérons-nous, peuple congolais, de ces pratiques intolérables et dégradantes de privatisation du bien commun, de mercantilisation de tout service et d’absence totale de sanctions ; pratiques qui enfoncent de plus en plus notre société sous domination de la loi de la jungle.
4. Cette croisade contre l’impuissance de la Justice, nous la mènerons jusqu’au bout, sur l’ensemble de l’espace national, au sein de toutes nos institutions publiques et privées. Elle implique donc, la mobilisation de tous : étudiants et professeurs ; chômeurs et fonctionnaires ; avocats, députés et sénateurs ; associations des femmes, sportifs, wewa, mouvements citoyens ; femmes et hommes politiques et de la société civile ; religieux et religieuses, prêtres, imams et pasteurs, etc.
5. Pour cette raison, le CLC lance un appel à la participation de tous et de chacun, sur l’ensemble du territoire national, à la grande journée populaire de protestation qu’il fixe au 19 octobre 2019.
Ce samedi 19 octobre, nous marcherons ensemble vers des lieux cibles de rassemblement.
Nous marcherons ce samedi 19 octobre, pour exiger la fin de l’impunité, la suspension des personnes impliquées dans le détournement de 15 millions de dollars de la République et la démission sans délai, des juges corrompus et indignes de la Cour Constitutionnelle.
Ce samedi 19 octobre, nous marcherons avec nos bibles, croix et chapelets, symboles de la Justice pour tous, en portant des calicots exprimant notre refus total du règne de la corruption, de l’impunité et de l’absence de la justice.
6. Au-delà de cette journée, le CLC invite, d’ores et déjà, toutes les forces vives de la nation à demeurer mobilisées pour des actions futures de la croisade.
Fait à Kinshasa, le 3 octobre 2019
Pour le Comite Laïc de Coordination
Prof. Isidore Ndaywel,
Julien Lukengu,
Prof. Justin Okana,
Gertrude Ekombe,
Franklin Mbokolo

 

 

Pin It

Statistiques

10767071
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
23210
25699
151231
10425374
807186
852369
10767071

Your IP: 34.236.245.255
2020-10-30 21:39

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg