Dernières publications

Flash

*Ce jour-là, il ne sera pas seul devant la Représentation Nationale. Lui et ses soixante-six co-équipiers, se serrant, certainement, les coudes, devront démontrer sur quel morceau de bois, ils se réchauffent.

Ilunga Ilunkamba dit Sylvestre, du haut de ses 76 ans d’âge et de sa longue expérience d’économiste et de gestionnaire patenté de la chose publique, est appelé à formuler des propositions concrètes pour sortir la RD. Congo de son marasme actuel, de sa misère et de la paupérisation de son peuple et, surtout, de tous les assauts répétés des crises politiques factices et de la recrudescence de l’insécurité généralisée à travers toute l’étendue du territoire national. Sans s’éloigner de la vision de Félix Tshisekedi, élu et proclamé Président de la République qui, à son tour, avait déjà tout un florilège d’engagements vis-à-vis de la nation, sous la barbe de plusieurs témoins venus du monde entier, le 24 janvier 2019, il devra tenir sur ses gardes. Et, dans le même esprit, il ne devra pas dépasser les bornes tracées par l’Accord de la coalition qui a été signé au grand soir du 29 juillet dernier, à l’Hôtel du Fleuve Congo. Il ne perdra pas, cependant, de vue tous les autres problèmes vitaux de la nation. Allusion faite, ici, à tous les épiphénomènes à l’instar d’Ebola, de la rougeole, de la gratuité de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, des besoins sociaux de base et des exigences sans cesse croissantes de la reconstruction du pays, de son industrialisation ainsi que de la reprise de la coopération mutuellement avantageuse avec toutes les autres nations du monde éprises de paix.

Ça s’annonce chaud…
Tantôt, l’on parle de mercredi 28 août prochain. Tantôt, d’aucuns plus proches de la Speaker de la chambre basse susurrent la date du jeudi 29 août. Comme pour dire qu’après la publication du gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba est attendu devant les Députés, au Palais du Peuple, où il doit dévoiler son programme et convaincre, avant de réussir son examen de passage vers le strapontin de la gestion courante de la Res Publica.
Certes, la date n’est pas encore officiellement fixée. Mais, les commentaires et supputations y vont dans tous les sens, y compris dans celui consistant à se servir de doigts pour compter le nombre de jours restant d’ici la clôture de la session extraordinaire qui interviendra, comme cela est connu de tous, au plus tard, le 7 septembre prochain.
Nombreux sont ceux qui s’accordent à dire qu’il va falloir écouter le Premier Ministre, d’ici la fin de la semaine. De sorte qu’au début de celle qui arrive, qu’il soit réellement investi, lui et son gouvernement, pour qu’ils se mettent, enfin, au travail.
Nommé le 20 mai 2019, il aura fallu plus de sept mois à Sylvestre Ilunga Ilunkamba pour attendre que la coalition FCC-CACH soit scellée, pour qu’il soit en mesure de constituer son équipe gouvernementale. Et, depuis ce lundi 26 août, peu avant l’aurore, il y est arrivé.
Désormais, son équipe constituée de soixante-six membres est connue. Sa publication, quoiqu’ayant entraîné un grand retard dans l’amorce de l’ère Tshisekedi, déclenche, tout de même, le début tant attendu d’une nouvelle étape, aussi cruciale qu’elle puisse être.

Onction ?
Cette semaine, en effet, si Mabunda Jeanine agence bien son agenda après, évidemment, la validation des mandats des Députés Nationaux repêchés à la Cour Constitutionnelle avant ou après les dernières sentences de la Chambre spéciale, Ilunga Ilunkamba ainsi que l’ensemble de son équipe devront bien se soumettre à la pédagogie devenue traditionnelle, en déclinant les grandes lignes de son Discours-Programme en vue de rechercher, si celui-ci est convaincant, l’onction des Députés Nationaux en guise d’investiture.
Ce qui, du coup, lui ouvrirait les portes et lui permettrait de récupérer les clés de l’Hôtel du Gouvernement, lors de la remise-reprise avec son devancier, Bruno Tshibala Nzenzhe, dont le prolongement du bail n’aura que trop tiré en longueur, depuis que ces tractations fiévreusement engagées au niveau de la coalition FCC-CACH se perdaient en conjecture sur des considérations aussi bien d’intérêt d’équilibre tant politique que de la représentativité des Provinces, du Genre ou des personnes vivant avec handicap.
Tôt ou tard, la liste, si longue soit-elle, dévoile la configuration du nouveau gouvernement, en vertu de l’Ordonnance n°19/069 du 26 août 2019 signée par Félix Tshisekedi, lui-même, peu avant de s’envoler pour Tokyo où il participe, du 28 au 30 août, à la TICAD 7.
Revoici le gouvernement complet
Sont nommés vice-Premiers ministres et ministres aux fonctions :
Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, M. Gilbert Kankonde Malamba
Vice-Premier ministe, ministre de la Justice et garde des Sceaux, M. Célestin Tunda Ya Kasende
Vice-Premier ministre, ministre du Budget, M. Jean Baudouin Mayo Manbeke
Vice-Premier ministre, ministre du Plan, Mme Élysée Munembwe Tamukumwe
Vice-Premier ministre, ministre des Infrastructures et Travaux publics, M. Willy Ngoopos Sunzhel
Sont nommés ministres d’Etat et ministres aux fonctions :
Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Mme Marie Tumba Nzeza
Ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie, M. Pépin Guillaume Manjolo Buakila
Ministre d’Etat, ministre des Hydrocarbures, M. Rubens Mikindo Muhima
Ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation et Réformes institutionnelles, M. Azarias Ruberwa Manywa
Ministre d’Etat, ministre des Ressources hydrauliques et de l’Electricité, M. Eustache Muhanzi Mubembe
Ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Mme Nene Nkulu Ilunga
Ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, M. Willy Bakonga Wilima
Ministre d’Etat, ministre du Genre, Famille et Enfant, Mme Béatrice Lomeya Atilite
Ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et Habitat, M. Pius Muabilu Mbayu Mukala
Ministre d’Etat, ministre de la Communication et Médias, M. David Jolino Diwanpovesa Makelele ma-Muzingi
Sont nommés ministres aux fonctions :
Ministre de la Défense et des Anciens combattants, Aimé Ngoy Mukena
Ministre de Fonction publique, Yollande Ebongo Bosongo
Ministre des Finances, José Sele Yalaghuli
Ministre de l’Economie nationale, Acacia Bandubola Mbongo
Ministre du Portefeuille, M. Clément Kuete Nymi Bemuna
Ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa Tongba
Ministre des Mines, Willy Kitobo Samsoni
Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Augustin Kibassa Maliba
Ministre d’Etat, ministre de la Santé, Eteni Longondo
Ministre des Droits humains, André Lite Asebea
Ministre des Relations avec le Parlement, Déogratias Nkusu Kunzi Bikawa
Ministre de l'Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo Bazibuhe
Ministre des Transports et Voies de communications, Didier Mazengu Mukanzu
Ministre de l’Agriculture, Jean Joseph Kasonga Mukuta
Ministre de la Pêche et Elevage, Jonathan Bialosuka Wata
Ministre du Développement rural, Guy Mikulu Pombo
Ministre des Affaires sociales, Rose Boyata Monkaju
Ministre des Actions humanitaires et Solidarité nationale, Steve Mbikaki Mabuluki
Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka Losendjola
Ministre de la Recherche Scientifique, José Mpanda Kabangu
Ministre des Affaires foncières, Aimé Sakombi Molendo
Ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya
Ministre de la Formation professionnelle, John Ntumba Panumankole
Ministre de l’Aménagement, Aggée Aje Matembo Toto
Ministre des PME, Justin Kalumba Mwana Ngongo
Ministre de la Jeunesse, Eraston Kambale Tsongo
Ministre des Sports, Marcel Amos Mbayo Kitenge
Ministre du Tourisme, Bonkulu Zola Yves
Ministre de la Culture, Jean-Marie Lukunji Kikuni
Ministre près le Président de la République, André Kabanda Kana
Ministre près le Premier ministre, Jacqueline Penge Sanganyoi
Ministre auprès du ministre de la Défense, Sylvain Mutombo Kabinga
Ministre auprès du ministre de l’Intérieur, Eyrolles Michel Nvunzi Meya
Ministre chargée des personnes vivant avec handicap, Irène Esambo Diata
Vice-ministre de la Justice, Bernard Takahishe Ngumbi
Vice-ministre de l'Intérieur, Innocent Bokele Walaka
Vice-ministre du Plan, Freddy Kita Bukusu
Vice-ministre du Budget, Félix Momat Kitenge
Vice-ministre des Affaires étrangères et des Congolais de l’Etranger, Raymond Tchedya Patay
Vice-ministre de la Coopération Internationale et Régionale, Valery Mukasa Mwanabute
Vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo
Vice-ministre des Ressources Hydrauliques et Electricité, Papy Mpungu Lwamba
Vice-ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique, Didier Budimbu Ntubuanga
Vice-ministre Près le Ministres des Finances, Mata M'elanga Junior
Vice-ministre de l’Economie nationale, Didier Lutundula Okito
Vice-ministre des Mines, Alpha Denise Lupetu Tshilumbayi
Vice-ministre de la Santé, Albert Mpeti Biyombo
Vice-ministre de l'Environnement, Jeanne Ilunga Zaina
Vice-ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire, Liliane Banga Lwaboshi
Vice-ministre des Travaux et voies de communication, Jacques Yuma Kipuka
Vice-ministre de la Formation professionnelle, Germain Kambinga Katomba

 

Pin It

Statistiques

9624906
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
20597
29272
190480
9240386
517390
938558
9624906

Your IP: 54.237.183.249
2020-09-19 15:06

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg