Lelo Nzazi Rolly, l’enfant terrible du Kongo Central, est le nouveau Questeur adjoint de la Chambre haute du parlement. Indépendant qu’il est, il a battu au bout du suspense le Candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) Jean-Pierre Zagbalafio, qui s’est contenté de 38 voix, alors que sa famille politique est pourtant majoritaire au Sénat.

Aussitôt installé, le Sénateur Rolly Lelo compte effectivement poursuivre sa mission, celle de mettre son expérience à la disposition non seulement des Sages de la République, mais aussi à la nation congolaise, en servant avec dévouement et surtout beaucoup de volonté. De quoi satisfaire tous les ressortissants du Kongo Central.

L’élection des membres du Bureau définitif du Sénat qui a eu lieu samedi 27 juillet 2019, restera à jamais gravée dans la mémoire de l’élu du Kongo Central, Lelo Nzazi Rolly. C’est tout à fait normal qu’il ait pu verser quelques larmes lors du dépouillement des bulletins. Car, grâce à cette victoire pour le poste du Questeur adjoint, sa province natale est représentée au Bureau de la Chambre haute du parlement. D’où, il ne ménagera aucun effort pour être à la hauteur de cette nouvelle responsabilité. 10 ans d’expérience dans le secteur des finances publiques, des ressources humaines et des services généraux, il est en très bonne posture pour gérer avec le Questeur, la caisse de cette grande Institution. «La gestion d’une organisation suppose que l’on ait un but clair et une volonté éprouvée. Cela implique un engagement fort et une expérience avérée. C’est ce cocktail des dons de soi et de plus de 10 ans d’expérience dans le secteur des finances publiques, des ressources humaines et des services généraux que je mets à votre disposition», avait-il déclaré pendant la campagne électorale.

Parcours d’un vaillant
Né à Matadi le 11 avril 1981, Rolly Lelo Nzazi a fait ses études primaires et secondaires au Kongo Central. Il est détenteur d’un diplôme de licence en Gestion des Entreprises à l’Université Protestante au Congo. Il a travaillé à la société SEP Congo, Vodacom, Filair, etc. Mais, c’est au sein de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa qu’il a fait prévaloir son expertise. Agent Attaché de Bureau de première classe auprès du Bureau Ordonnances des Taxes Rémunérés en 2008, il a été Directeur à la Direction de Suivi des Recettes fiscales et non Fiscales jusqu’en 2019, avant de siéger au Sénat. Polyglotte, Rolly Lelo parle couramment l’anglais, le français, Lingala et Kikongo.

D’emblée, il convient de noter que son challenger Jean-Pierre Zagbalafio avait obtenu 44 voix au premier tour de l’élection au poste de questeur adjoint, alors que lui-même Rolly Lelo n’avait que 42 voix et la candidate Madeleine Nikomba s’en était sortie avec 21 voix. Personne n’ayant obtenu la majorité absolue, les deux premiers étaient contraints de se départager au second tour par les 101 Sénateurs au lieu de 108, car les 7 autres étaient déjà partis.

Merdi Bosengele

Statistiques

6093786
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
921
44877
110513
5748910
789253
559814
6093786

Your IP: 46.229.168.148
2020-05-27 00:20

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg