Flash

Plus de 2 millions de dollars américains. Telle est la somme qui aurait été détournée par le sénateur Jean Philibert Mabaya Gizi, au titre des indemnités de sortie du personnel des cabinets des différents membres de l’ancien bureau définitif du Sénat qu’a dirigé Léon Kengo wa Dondo.


Dans une correspondance signée par son représentant, Emmanuel Mandala Mayulu, les personnels des cabinets de l’ancienne législature du Sénat ont souligné leur décision de porter plainte contre Mabaya Gizi auprès de l’administrateur principal de la sécurité intérieure pour détournement de plus de 2,34 millions USD destinés à leurs indemnités de sortie et dont les traces à la banque se feraient toujours attendre.
En même temps, ils ont aussi indexé cet ancien proche collaborateur de Léon Kengo Wa Dondo, au bureau sortant du sénat, pour cumul du ‘’trop perçu sur l’achat des véhicules à crédit’’. Ils appellent d’ores et déjà l’administrateur principal à la sécurité intérieure de tirer ladite affaire au clair.

«A l’issue de nos prestations de douze ans, soit de 2007 à 2019; au sein des cabinets des différents membres du bureau du Sénat, nous continuons à attendre jusqu’à ce jour, nos indemnités de sortie pourtant déjà liquidées par le gouvernement suivant la lettre du 15 décembre 2019 signée par le ministre des Finances (… ). Ainsi le personnel réclame la sommation des montants ci-après : 1 609 489,76 Usd au titre des indemnités de sortie non encore perçues jusqu’à ce jour et 1 362 999, 56 USD représentant le trop perçu sur les retenus auxquelles il a été astreint de mai 2013 à avril 2015 ayant affichés, au bout du compte, un solde de 2342 243,01 USD, montant dont les traces de transmission à la BIAC se font encore attendre », indique essentiellement ladite correspondance.
Le sénateur Mabaya Gizi est pour l’heure un des candidats au poste du rapporteur pour le bureau définitif dont l’élection se tiendra ce samedi 27 juillet 2019.

Tout en demandant au responsable de la sécurité intérieur de mener "si possible" des investigations fouillées, ces membres des anciens cabinets exigent d'être remis dans leurs droits, après avoir passé 12 ans à servir au sein de cette Chambre des sages.

CL

Pin It

Statistiques

7489413
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
27948
32307
162654
7092551
299589
932920
7489413

Your IP: 34.204.191.145
2020-07-09 21:51

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg