Flash

Devant la presse accréditée à l'Assemblée nationale, vendredi 12 juillet dernier, Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de la Chambre basse du parlement, a au nom du principe sacrosaint de la redevabilité envers la population congolaise, procédé à la restitution de sa toute première sortie à l'internationale où elle a pris part, du 3 au 10 juillet dernier, à un Forum économique de haut niveau qui a eu lieu en France et à la 45ème session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie tenue à Abidjan, en Côte-d’Ivoire, dont le thème principal était : «Parlements et renforcement de la démocratie».

Grande nouvelle
Selon le numéro 1 de tous les élus du peuple, ladite tournée s’est révélée très bénéfique pour l’image positive de la nation RD Congolaise. D’entrée de jeu, Jeanine Mabunda Lioko a annoncé la tenue de l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF) à Kinshasa en 2020. D’après elle, c’est l’engagement pris par l’APF, afin de rendre hommage à la RDC pour ses efforts consentis en matière de démocratie. «Pour montrer notre engagement à soutenir ce type de passation pacifique, nous l’APF, nous avons pris l’engagement de s’intéresser aux jeunes de pays francophones, et nous viendrons en RDC pour la tenue de la prochaine réunion de l’APF. La prochaine Assemblée Parlementaire Francophone, année 2020, va se dérouler ici en RDC, à Kinshasa. C’est un hommage rendu a la RDC pour ses efforts en matière de démocratie », a laisse entendre la Présidente de la Chambre basse du Parlement, devant un parterre des journalistes.

Un Congo démocratique
A Abidjan, en passant par le pays de Macron, l’élue de Bumba a effectivement redoré l’image de sa mère patrie, en mettant en exergue des avancées démocratiques enregistrées par la RDC depuis la passation pacifique et civilisée de pouvoir entre le Président sortant Joseph Kabila et l’entrant qu’est Félix Tshisekedi. Elle a souligné également la nécessité pour les élus d'être plus à l'écoute des populations pour qui la démocratie est un gage du développement inclusive. En Côte d’Ivoire, elle a prouvé non suspecto in tempore, que la RDC a largement progressé sur la voie démocratique. « L’image du Congo qu’on considérait comme le petit élève de la démocratie, doit changer. Il y a eu une mutation politique pacifique et c’est une leçon qu’on doit porter plus haut », a-t-elle lâché. Et ce, avant d’ajouter : « C’est vrai que la RDC est considérée comme un mauvais élève. Mais nous avons lavé cette image d’un pays caricaturé en noir, en démontrant la passation pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat entre deux personnes de moins de 60 ans. Cas rare en Afrique et qui doit servir de modèle à certains pays. Donc, il faut rendre hommage à cette nouvelle génération de Congolais ».

Un Congo exemplaire
Dans cette même ligne droite, la voix autorisée du peuple congolais a présenté la RD Congo comme le meilleur exemple de la démocratie en Afrique. « La RDC est devenue le meilleur exemple de la démocratie en Afrique des grands lacs des hommes forts », a-t-elle insisté. Comme si cela ne suffisait-il pas, devant des éminents économistes du monde, la Présidente de l’Assemblée nationale de la RDC a rappelé en outre que la démocratie doit parvenir à trouver des solutions aux problèmes de la population. D’où, en présence de ses pairs, elle a accentué sur une politique positive, où l’on porte une vision, une ambition, un projet de sorte que toutes les couches de la population se retrouvent. « Il faut trouver des réponses nouvelles à leurs attentes, à leurs préoccupations. Un bon politicien doit mettre les électeurs au centre de son action », dit-elle avec conviction.

D’emblée, il convient de noter, à l'hôtel Ivoire d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, pour les assises de la 45ème session de l'APF, les travaux ont été présidés par le Canadien François Paradis qui avait succédé il y a 2 ans au congolais Aubin Minaku. Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de l'Assemblée nationale de la Rdc, avait conduit une délégation de la Chambre basse composée, entre autres, des Députés Geneviève Inagosi, secrétaire général de la région Afrique de l'APF, Patrick Muyaya et Jean-Pierre Lihau.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

7443468
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
14310
33475
116709
7092551
253644
932920
7443468

Your IP: 35.175.133.127
2020-07-08 09:47

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg