Flash

Il n’y a point d’affabulation, ni de démagogie.

Les Etats-Unis sont véritablement en partenariat sérieux avec la RD. Congo, dûment en matière de sécurité, étant donné que le Congo-Kinshasa est confronté depuis de lustres aux sempiternelles attaques et atrocités, spécialement dans le Grand-Kivu. C’est en effet le sens de la déclaration faite par l’Ambassadeur américain, Mike Hammer, au cours d’une réception organisée, dans sa résidence, le jeudi 27 juin dernier, en marge du 243ème anniversaire des Etats-Unis d’Amérique.

Mike Hammer a indiqué que la coopération d’entre les deux nations découle du processus de démocratisation de la RD. Congo avec la tenue, le 30 décembre 2018, des élections présidentielle et législatives nationale et provinciale. Lesquelles élections ont favorisé la concrétisation d’une première alternance démocratique et pacifique au sommet de l’Etat, entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi. Ainsi, de la même manière que les Etats-Unis célèbrent leur 243ème anniversaire historique, cette passation du pouvoir du 24 janvier, a-t-il laissé comprendre, constitue aussi un moment historique, non pas seulement pour le Congo-Kinshasa mais aussi pour toute l’Afrique. Car, au-delà du Congo, elle représente aussi un espoir de paix et de développement pour toute la région. A l’en croire, c’est d’ailleurs, dans cette optique de la démocratisation que les autorités américaines notamment, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, s’est entretenu avec Félix Tshisekedi, devenu cinquième Président congolais. Cette visite, a précisé ce diplomate, a sacralisé la réaffirmation des dirigeants américains, d’une part, à investir au Congo-Kinshasa et, d’autre part, à contribuer à l’avènement de la paix et la stabilité ainsi qu’au développement même de l’Etat congolais dont la majeure partie de la population croupit dans la disette. L’Ambassadeur Mike Hammer a aussi souligné que son pays sera toujours un partenaire sérieux pour cette émergence et sécurité que recherchent plus que tous les congolaises et congolais. Par ailleurs, il a salué la présence de toute la caste des gens qui ont favorablement participé à cette célébration du 243ème anniversaire des USA.

En outre, il sied de souligner que la coalition Lamuka qui, depuis la proclamation des résultats des élections, conteste la victoire de Tshisekedi Tshilombo, pense toujours que le pays de l’Uncle Sam accorde du crédit à un Président illégitime. Pour les leaders de cette coalition dont Adolphe Muzito et Martin Fayulu, le candidat malheureux, cette alternance ne favorisera jamais la véritable stabilité du pays.

CL

Pin It

Statistiques

11520520
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10493
26330
117640
11202085
726936
833699
11520520

Your IP: 207.46.13.185
2020-11-26 09:50

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg