Dernières publications

Flash

Le Bureau provisoire de la Chambre basse du parlement a convié les Députés nationaux à prendre part à la séance plénière qui aura lieu ce jeudi 4 avril 2019, à 14 heures précises, dans la salle des congrès du Palais du peuple.

Cette convocation de la plénière intervient après que la Haute juridiction de la RDC ait jugé conforme le Règlement Intérieur de cette Chambre depuis le weekend dernier. Selon le communiqué signé par Jackson Ausse, 1er Secrétaire du bureau provisoire, la plénière de cet après-midi aura trois points à l’ordre du jour. A savoir : l’adoption de l’ordre du jour ; Communication du Bureau provisoire de l’Assemblée nationale ; et l’examen et adoption de la nouvelle écriture des articles 7, alinéa 2, 27, alinéa 2, 54 alinéa 4 et 95, alinéa 5 du Règlement Intérieur.

C’est prévisible. Le Bureau provisoire de la Chambre basse du parlement, sous la houlette de l’élu de Bolamba, Pierre Maloka, est presque arrivé au dernier virage de la mission qui lui avait été confiée par le Secrétaire général de l’administration de l’Assemblée nationale, lors de la cérémoniale d’ouverture de la session extraordinaire intervenue le lundi 26 janvier 2019. Tous les signaux montrent à suffisance que la convocation de la session ordinaire n’est plus pour très longtemps. Mais, avant d’y arriver, il faudrait à ce que l’actuelle équipe dirigeante de la Chambre basse du parlement puisse vider toutes les matières prévues au cours de cette session extraordinaire. Ainsi soit-il, c’est à travers cette logique que la plénière d’aujourd’hui va s’inscrire.

Une communication importante va être faite en marge de la plénière de ce mardi par le speaker de l’Assemblée nationale. Probablement, cette annonce va porter principalement sur l’appel à candidature des Députés nationaux, qui voudront concourir pour faire partie intégrante du Bureau définitif de l’Assemblée nationale durant cette législature.
Pour rappel, le 1er Secrétaire de la Chambre basse du parlement, Jackson Ausse, lors de son point de presse tenu mardi 26 mars 2019, avait-il laissé entendre qu’après la délibération de la Cour, le Bureau provisoire n'aura que 5 jours pour entamer le processus électoral devant mettre en place le Bureau définitif de l'Assemblée Nationale. Certainement, ce processus est en gestation.

En dehors de ce point précité, le dernier s’avère également nécessaire. A la suite des travaux titanesques réalisés par la Cour constitutionnelle, certains articles dudit projet de loi, vont être adoptés sous la nouvelle écriture. Parmi lesquels, l’on peut citer les articles 7, alinéa 2, 27, alinéa 2, 54 alinéa 4 et 95, alinéa 5.

Merdi Bosengele

Pin It

Statistiques

9660845
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
24049
32487
226419
9240386
553329
938558
9660845

Your IP: 3.237.200.21
2020-09-20 17:59

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg