Flash

BAN2

 

*Le Ministre des affaires sociales, des actions humanitaires et de la solidarité nationale, Modeste Mutinga, et le Coordonnateur humanitaire, Bruno Lemarquis, accompagnés de membres de l'équipe humanitaire pays, ont achevé une mission conjointe dans le territoire de Nyiragongo, dans la province du Nord-Kivu, visant à s'enquérir des conséquences humanitaires depuis la reprise des affrontements le 20 octobre entre l'Armée congolaise (FARDC) et le groupe armé M23 et à soutenir et amplifier les opérations d'aide d'urgence en cours.

 En discutant avec les personnes déplacées et les familles d'accueil de Kanyaruchinya, localité située à 10 kms au nord de Goma, ainsi qu'avec les acteurs locaux et les autorités provinciales, la mission confirme des besoins humanitaires très importants. Des milliers de familles ont besoin, entre autres, d'abris, de protection, d'articles ménagers, d'aide alimentaire, de soins de santé, d'eau potable et d'infrastructures d'hygiène. Les familles d'accueil ont aussi besoin d'être soutenues.

 Les acteurs humanitaires estiment qu'environ 280 000 personnes sont déplacées depuis les affrontements en mars dernier, parmi lesquelles plus de 128 000 sont installées dans le territoire de Nyiragongo. La majorité de ces personnes déplacées occupent des écoles, des hôpitaux, des églises et autres sites improvisés, tandis que des milliers d'autres vivent au sein de familles d'accueil. Plus de 7 000 personnes ont trouvé refuge en Ouganda. "Le quotidien des personnes déplacées est très difficile malgré la réponse en cours par le Gouvernement congolais et les partenaires humanitaires. Des familles continuent d'affluer dans les environs de Goma.

 Tandis que le Gouvernement est engagé à résoudre cette crise, l'aide humanitaire demeure cruciale pour la survie des personnes, dont des milliers d'enfants. Au-delà de l'aide humanitaire, il est urgent de trouver une solution à cette crise " a déclaré le Ministre Mutinga. " Nous avons convenu à l'issue d'une rencontre avec les autorités provinciales de la mise à disposition immédiate de site approprié pour l'accueil temporaire des personnes déplacées qui continuent d'affluer ", a rajouté le Ministre Mutinga. Dans ce contexte difficile où l'accès à l'ensemble des populations affectées demeure un défi majeur, les acteurs humanitaires apportent de l'aide dans toutes les zones accessibles et travaillent à atteindre le plus grand nombre de personnes.

Au cours des trois dernières semaines, des milliers de familles ont reçu de l'aide alimentaire et de l'eau potable ; des centres de santé ont été approvisionnés en médicaments ; des enfants séparés de leurs familles ont reçu de l'assistance. "Nous continuerons à apporter de l'aide en restant fidèles aux principes humanitaires d'humanité, de neutralité, d'impartialité et d'indépendance qui guident notre action. Les acteurs humanitaires ont besoin d'un accès sans entrave pour pouvoir accéder aux populations affectées. Il est capital que tous les acteurs concernés respectent leurs obligations en vertu du droit international humanitaire.

 Cette crise se rajoutant à une situation humanitaire déjà très complexe et dégradée dans plusieurs provinces du pays, notamment à l'Est, les acteurs humanitaires doivent pouvoir disposer des moyens et ressources nécessaires pour faire face à ces multiples besoins et défis. J'appelle la communauté internationale à apporter d'urgence l'appui nécessaire pour porter assistance aux victimes des conflits, sachant que la meilleure réponse aux besoins humanitaires est le retour à la paix ", a souligné M. Bruno Lemarquis,

*L'église Fraternité Évangélique de Pentecôte en Afrique et au Congo en sigle FEPACO NZAMBE MALAMU vient de célébrer à ce jour, les 50 ans d'âge de son représentant légal et Président des églises évoluant sous le label FEPA dans le monde entier, l'Evangéliste international Erego Aidini Abala. Cette cérémonie des festivités a eu lieu dans un beau cadre hôtelier de la place, la salle Artomie, dans la commune de la Gombe, dont on pouvait remarquer la présence de certaines autorités politico[1]administratives, y compris certaines personnalités religieuses.

Pour rappel, EREGO AIDINI est le quatrième enfant de l'ancien Apôtre et père des églises du réveil au Congo, Mzee AIDINI ABALA Alexandre, Né un certain le 22 octobre 1972 à Kinshasa comme avait précisé sa sœur aînée Night AIDINI, mais suite à l'indisponibilité due à la surcharge du calendrier du représentant légal. Voilà pourquoi, la fête avait été reportée à ce jour.

 EREGO AIDINI est le quatrième représentant de l'église FEPACO après la mort de sa mère AMVIKO EWADA Hélène d'heureuse mémoire. Les autorités, éminents pasteurs, fidèles de l'église, membres de sa famille biologique, sa belle famille, amis et connaissances tous ont fait le tour de rôle de remise des différents cadeaux, Pour le comité directeur de l'église FEPACO, ils ont remis un véhicule de marque Toyota tout neuf, signe de reconnaissance à celui qui est venu encore propulser l'église FEPACO par sa vision en l'évangélisation son cheval de bataille et le développement social de l'église, beaucoup plus sa stricte observation et respect de la doctrine de l'église basée sur la parole et nos des hérésies qui a plus de l'ampleur dans beaucoup d'églises actuellement, depuis que M. EREGO AIDINI est à la tête de l'église, La Fondation celle de son épouse et Vive le jubilé d'Or Fepaco Nzambe Malamu : Erego Aidini Abala a soufflé sur sa cinquantième bougie ! Qui porte aussi son nom Harmonie BAYENGA EREGO avait ému son vœu de voir que les 50 ans d'âge, c'est le jubilé d'or.

 Et c'est la moitié d'un siècle, de 25 ans à 50 ans c'est l'âge du travail et de la récolte, étant aussi le Vice-président de cette structure non lucrative souhaitant son accompagnement spirituel et morale pour sa croissance. Depuis que EREGO AIDINI est aux commandes, l'église a acquis une nouvelle concession permettant à l'élargissement du temple de la dite direction générale sise sur 79, avenue Tshuapa dans la commune de Kinshasa, la récupération des différentes concessions spoliées ; à Bibwa, dans la commune de la N'sele et Macampagne, dans la commune de Ngaliema et partout, en RDC, la construction de plusieurs nouveaux temples sur toute l'étendue de la pays, la création d'une chaîne de télévision FEPACO TV émettant sur câbles et la TNT hormis celle de la radio RTF. Sur le plan évangélique, avec plusieurs campagnes d'évangélisation de guérison et miracles sanctionnés par la conversion et le baptême de plusieurs personnes, l'église prend une autre allure pour consolider ses assises et assurer sa stabilité.

Jimtex Bambi/CP

Pin It

Statistiques

26460041
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8007
18804
83392
26188710
174861
690642
26460041

Your IP: 40.77.167.68
2022-12-07 09:30

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg