Flash

BAN2

 

Le Chef de la diplomatie congolaise, Christophe Lutundula avait rappelé lors du briefing du vendredi 11 novembre 2022 co-animé avec le ministre de communication et média que le gouvernement congolais n’a pas l’idée de changer la conditionnalité posée pour un quelconque dialogue avec ce groupe terroriste du M23.

Le vice-premier ministre l’a dit en ces termes : ‘’Soyez rassurés, le Président l’a dit aussi, et à la suite du Président, nous avons eu à le répéter ; il faut que le M23 se retire des localités occupées ; il faut que le M23 cesse ses activités criminelles ; il faut que nos compatriotes qui ont été chassés par la violence reviennent à leurs domiciles et quatre, il faut que cesse tout soutien à tout groupe armé et dans le cas d’espèce au M23’’.

Le Vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères a souligné que la RDC n’a jamais alimenté le besoin d’agresser ou d’envahir un autre pays.

A  l’en croire, il est hors de question pour le président de la République, Félix Tshisekedi et le gouvernement de négocier la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République Démocratique du Congo.

Entre-temps, le FARDC poursuit à accabler des positions du M23 sur plusieurs fronts au Nord-Kivu.

Lascony Mabiala

Pin It

Statistiques

26461316
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9282
18804
84667
26188710
176136
690642
26461316

Your IP: 44.197.198.214
2022-12-07 10:47

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg