Flash

BAN2

 

Le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso a lancé, mardi 27 septembre, un appel à l’attention de ses compatriotes, amis ainsi qu’à tous les  partenaires de la RDC, à qui il demande de soutenir le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi par le canal de tous les moyens diplomatiques, politiques et militaires. C’était à l’ouverture de la plénière consacrée à l’examen et l’adoption du projet de calendrier de la session ordinaire de septembre 2022.

Lors de son mot d’ouverture, le président de l’Assemble nationale a salué le discours patriotique et panafricaniste  prononcé par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, à la 77ème Assemblée Générale de l’ONU. “Il faut rendre à César ce qui est à César. Nous avons suivi tous avec grand intérêt l’importance du discours du chef de l’Etat du haut de la 77e Assemblée générale des Nations unies. En votre nom à tous, au nom du bureau et au mien propre, j’ai adressé à partir de Londres, en date du 21 septembre 2022, un message de félicitations et un vibrant hommage pour son discours patriotique et panafricaniste à Son Excellence Félix Tshisekedi Tshilombo, président de la RDC, chef de l’État. Le peuple congolais, à travers ses élus que nous sommes, lui en sait gré pour avoir défendu brillamment l’intégrité du territoire de la RDC mis en péril par l’agression barbare du Rwanda, en violation totale du droit international. Un discours percutant, étayé d’arguments probants et irréfutables corroborées par différents rapports crédibles, notamment celui des experts des Nations unies” a-t-il signifié.

Par ailleurs, après ce message de vœux de la part du président de l’assemblée nationale, Christophe Mboso, il a ensuite procédé à la présentation des matières à traiter au cours de la session ordinaire 2022 à savoir, les arriérées, le non-législatives et les textes des lois sous examen au sénat en guise de la seconde lecture.

Vu la pluralité des matières non-législatives  portant sur les différentes propositions des lois devant faire l’objet du traitement endéans cette période de la session de septembre, quelques élus du peuple ont fait les observations sur le fait que ce calendrier ne prévoit pas un chronogramme des matières à traiter durant une période bien déterminée et aussi ils ont plaidé pour la mise en place d’une commission de suivi et évaluation sur les matières non-traitées de la session passée. Signalons qu’après débats et délibération, l’examen et adoption du projet de calendrier de la session ordinaire de septembre été validé par les élus du peuple.

Enock Mwaka

Pin It

Statistiques

26461055
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9021
18804
84406
26188710
175875
690642
26461055

Your IP: 44.197.198.214
2022-12-07 10:31

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg