Flash

BAN2

 

Des réactions ne cessent de fuser de partout après l’aveu d’échec du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies sur la position de la Monusco en RDC. Lors de son interview avec la chaine de télévision BSC tv, l’Editeur du journal La Prospérité, Marcel Ngoyi, a soutenu que les propos d’Antonio Guterres sont caractérisés par une sorte d’incapacité en ce qui concerne l’armement de M23.

Face aux journalistes de BSCtv, Marcel Ngoyi a fait savoir que le Secrétaire Général de l’ONU n’a pas pris la juste mesure de ses responsabilités en affirmant d’être impuissant face aux rebelles de M23 qui, selon lui, ont des armements plus modernes que ceux de l’ONU. Une déclaration, note le patron de La Prospérité, laisse penser à la création d’une armée plus puissante tout autre que les Nations Unies, pouvant instaurer la paix et contribuer à l’émergence d’un Etat.

Marcel Ngoyi trouve cela comme étant une complicité avérée pour faire du Congo un grenier dans lequel ses voisins peuvent se ressourcer sans calcul pour leurs propres intérêts. «Les Nations Unies au Congo sont là pendant plus de 20 ans et aujourd’hui, de part et d’autre, on exige le départ de la Monusco parce qu’on estime le travail abattu par celle-ci n’était pas celui attendu notamment, la pacification, la contribution à l’émergence d’un Etat comme le nôtre qui recherche la paix », a-t-il fait savoir. Et d’ajouter, «Et de tels propos venant de l’Onu pendant que nous recherchons une implication, une intervention de sa part afin de trouver une solution en vue de la paix durable au Congo, sont des propos totalement irresponsables. Je suggère une requalification dans la mission de la Monusco au Congo afin qu’il redevienne tout autre que l’observation mais plutôt s’adapter à la situation, voir quelle mesure peut-on donner à celle-ci un mandant plus robuste et penser également à l’équiper. Il sied de rappeler que l’organisation des Nations Unies a des objectifs auxquels elle ne peut manquer, dont on peut citer le maintien de la paix, la sécurité internationale, la promotion du développement durable, mais, il s’observe que les Nations Unies manquent à leur mission pendant plus de vingt ans et s’affirment incapables face aux M23, ce qui est inadmissible et irresponsable ».

Sophia Matiabo

Pin It

Statistiques

24935345
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13063
30834
168758
24594961
43897
682697
24935345

Your IP: 185.191.171.45
2022-10-02 13:12

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg