Flash

BAN2

 

Après plus de 7 heures d'audition au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, Vidiye Tshimanga, ancien conseiller de Félix Tshisekedi sur les questions stratégiques, a été placé mercredi 21 septembre, sous mandat d’arrêt provisoire. Il a été immédiatement conduit à Makala.

Le parquet poursuit cet ancien conseiller de Tshisekedi de proposer ses services auprès des pseudos investisseurs pour l’acquisition des licences minières en RDC. Il a été relayé par des vidéos diffusées dans les réseaux sociaux. Il a été filmé en cachette. Selon des sources judiciaires, Vidiye a été enquêté sur des faits constitutifs de prévention de corruption présumée. Dans leurs discussions avec les pseudos investisseurs, il a décrit comment il pourrait cacher sa part derrière les mandataires et les sociétés offshore.

Entretemps, l’infortuné clame son innocence en parlant d’un «grossier montage et des calomnies qui ont porté atteinte à sa dignité et à celle du Chef de l'Etat». Il s’en est suivi sa démission auprès du chef de l’Etat.

Dans l’une des vidéos publiée par Le TEMPS, Vidiye Tshimanga propose aux investisseurs de s’associer avec sa société congolaise, la COBAMIN. «Avec Ivanhoe, ils ont 80%, j’en ai 20. Mes 20% sont divisés en deux, donc vous avez 10%, c’est COBAMIN, ma société. Les autres 10%, parce que dans la loi minière, vous avez l’obligation d’avoir une personne congolaise dans la société… Cette personne congolaise est quelqu’un que nous avons choisi », a-t-il révélé.

Dans sa version, Vidiye Tshimanga a expliqué que le contenu entier de l’enregistrement rendu public aurait été saucissonné et sorti de son contexte.

De folles rumeurs ont fait état de tentative de fuite de Vidiye. Mais le démenti est venu de son avocat qui a publié un communiqué rassurant que son client séjourne au pays et qu’il ne compte pas s’enfuir.

L’avocat Théodore Ngoyi Ilunga Wasenga, avocat conseil de Vidiye Tshimanga a, dans une note adressée  mardi 20 septembre à l’opinion publique, confirmé que son client se trouve bel et bien en RDC et n’a aucune intention de fuir la justice de son pays. 

Débutée à 11h, l’audition de Tshimanga s’est achevée jusque tard dans la soirée, probablement autour de 19h20’. Il a été embarqué en toute dignité dans la Jeep de la police qui a démarré en toute vitesse escortée par des policiers à bord des autres véhicules.

Emma Muntu

Pin It

Statistiques

24934666
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
12384
30834
168079
24594961
43218
682697
24934666

Your IP: 18.204.56.97
2022-10-02 12:25

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg