Flash

BAN2

 

Les militantes et militants du Parti Travailliste Libéral (P.T.L), parti politique cher à Me Matadi Wamba, ont célébré  avec faste, le dimanche 31 juillet 2022, le 30ème anniversaire de leur parti. L'ambiance était, certes, festive pour ce parti des anciens élèves du collège des Pères Jésuites de Kasongo Lunda. Dommage, parmi ces anciens élèves, nombreux sont morts.  Seul le Professeur Mengi a été à l'honneur à cette célébration organisée à l'espace de la société Kenge Froid située dans la commune de Kimbanseke, à Kinshasa.  A cette occasion,  le  Député national, Bâtonnier de son Etat, Me Matadi Wamba n'a pas marché les mots pour, entre autres, révéler la contribution et  temps forts de son parti politique depuis sa création;  donner la position politique sur les meurtres, viols, tueries, incursion intempestives et les manifestations anti-Monusco dans l'Est de la République démocratique du Congo. Et, enfin, sur ce qu'il appelle grisaille au sein de l'Union Sacrée. Cette célébration a connu la présence des cadres de l’AFDC du Président du Senat Bahati Lukwebo et du MSC de Laurent de Batumona.

Historique

Très sincère, Me Matadi Wamba a reconnu publiquement qu'il n'a pas été parmi les Fondateurs du Parti Travailliste Libéral qui prône le travail comme une panacée de tous les maux. Mais, ces derniers lui avaient confié la direction de ce parti pour des raisons non dévoilées. Disséminé dans la quasi-totalité de provinces de la RDC, le P.T.L a été coopté en 2004 par le régime de l'Ancien Président Joseph Kabila. D'où, ce parti à travers Me Matadi Wamba, a participé à l'élaboration de la constitution de 2006. Et, le P.T.L avait mis fin au débat de répartition des sièges aux élections. Au fond, le P.T.L proposait de donner les sièges aux candidats qui ont obtenu les voix utiles. Il sied de souligner qu'aux élections de 2006, il a été victime d'un sale coup où on lui a volé 2 sièges dans l'ancienne province de Bandundu. Mais, depuis les élections 2011 et 2018,  il maintient son l'électorat avec l'Honorable Matadi Wamba. Ce dernier a souligné que si Dieu le veut, il pourra postuler en 2023. Ce qui est un souhait de sa base électorale.

Grisaille à l'Union Sacrée

Membre influent de l'Union Sacrée pour le compte du regroupement AFDC-A, Me Matadi Wamba et son parti PTL ont scruté l'actualité politique en RDC. Il a souligné avec regrets que les politiques Congolais ne savent pas se retenir dans ce qu'il qualifie de grisaille au sein de l'Union Sacrée. D'où, il exhorte tous les acteurs politiques à la solidarité, l'unité et au travail pour l'intérêt supérieur de la RDC. Car, une politique sans principe est contre la paix. C'est-à-dire, martèle-t-il, lorsqu'on se sépare, on ne s'insulte pas.

Manifestation anti-Monusco

Pour l'honorable Matadi Wamba, le PTL veut que les congolais vivent en paix. "

C'est dire que 30 ans ou plus de tueries, guerres, viols..., personne peut pas accepter ça. Il faut que ça cesse. Que le gouvernement trouve la solution. Depuis que je suis en politique, j'ai toujours voulu que notre pays s'équipe en armements. C'est-à-dire, si vous voulez la paix, il faut préparer la guerre. Donc, acheter des armes et équiper l'armée. Préparer la guerre, ce n'est pas faire la guerre. C'est plutôt, terrifier les ennemis de la RDC", a-t-il précisé.

A la jeunesse, Me Matadi Wamba exhorte à la patience, l'instruction tout en sachant que nous avons tous une destinée.

"Le pays d'abord. La politique de ôtes-toi que je m'y mette n'a jamais réussi. Restons unis, solidaires et travaillons sous la sagesse de Dieu et de nos ancêtres", a-t-il conclu.

Jules Ntambwe

 

Pin It

Statistiques

23838927
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
14978
22415
60092
23630895
329329
641978
23838927

Your IP: 185.191.171.22
2022-08-16 15:47

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg