Flash

BAN2

 

L’Eglise du Christ au Congo n’a pas tardé à réagir quant à la situation de révolte qui prévaut à l’Est du pays contre la MONUSCO. A travers un communiqué signé par le Révérend Dr André Gédéon BOKUNDOA-bo- LIKABE, Président National, l’ECC attire l'attention de la communauté internationale à prendre au sérieux le mode d'expression utilisé par un peuple meurtri, abandonné et victime d'un complot ourdi qui a causé plus de 10 millions de morts durant plus de deux décennies. « A force de mépriser la demande pressante d'une justice transitionnelle pour notre Peuple aux fins de sanctionner les auteurs de graves crimes contre l'humanité commis en RDC et pour lesquels le Conseil de sécurité semble fermer les yeux, amène à de telles conséquences. Retrouvez, ci-dessous le communiqué de l’ECC.

COMMUNIQUE DE L’EGLISE DU CHRIST AU CONGO SUR LA SITUATION DE REVOLTE QUI PREVAUT A L’EST DU PAYS CONTRE LA MONUSCO

  1. L'Eglise du Christ au Congo (ECC) suit avec consternation la montée de
    la révolte de nos populations à Goma, Beni et Butembo contre la
    MONUSCO depuis ce lundi 25 Juillet 2t22.
    L'ECC déplore plusieurs pertes en vies humaines et des blessés parmi nos
    compatriotes ainsi que dans le rang des fonctionnaires des Nations-Unies
    à la suite de ces événements. Ainsi, elle présente ses sincères
    condoléances à toutes les familles éprouvées.
    3. L'ECC exhorte et encourage le Gouvernement à assumer sa responsabilité de protéger nos populations car, elle est une exigence
    souveraine de I ‘Etat congolais.
    4. L'ECC attire l'attention de la communauté internationale à prendre au
    sérieux le mode d'expression utilisé par un peuple meurtri, abandonné et
    victime d'un complot ourdi qui a causé plus de 10 millions de morts
    durant plus de deux décennies. A force de mépriser la demande pressante
    d'une justice transitionnelle pour notre Peuple aux fins de sanctionner
    les auteurs de graves crimes contre l'humanité commis en RDC et pour
    lesquels le Conseil de sécurité semble fermer les yeux, amène à de telles
    conséquences.
  2. L’ECC qui entends depuis longtemps les cris de nos populations meurtries dans la partie Est de notre pays, comprends leur révolte, condamne en même temps tous les actes de destruction méchante perpétrés. Ainsi elle exhorte nos populations à la prière, à l’apaisement et à s’abstenir des actes de destruction méchante, lesquels ne sont pas susceptibles d’apporter de vraies solutions à notre combat commun.
    6. L'ECC demande au Gouvernement de mettre en place une commission tripartite Gouvernement-MONUSC0-Société en vue d’étudier la faisabilité d'une solution idoine.

7 " L'ECC s'engage sous le leadership du Président provincial et tous les pasteurs du Nord-Kivu à prendre des mesures urgentes d'encadrement, de
solidarité avec les victimes et de sensibilisation de la population au calme et à la retenue.
Puisse l'Eternel bénir le Peuple congolais.

Fait Kinshasa, le 28 juillet 2022

Rév. Dr André Gédéon BOKUNDOA-bo- LIKABE

Président National

Pin It

Statistiques

23838729
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
14780
22415
59894
23630895
329131
641978
23838729

Your IP: 66.249.70.212
2022-08-16 15:31

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg