Conseillère en matière de l'éducation du Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant-Général Constant Ndima, Prisca Luanda Kamala a procédé, ce lundi 25 juillet 2022 dans l’enceinte du Collège Mwanga à Goma, au lancement des épreuves hors session au sein du Ministère de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers. Aussi, elle a procédé à la remise des diplômes aux lauréats de l'année scolaire 2020-2021. Pour la province éducationnelle Nord Kivu 1, au total 1.116 candidats vont prendre part à ces épreuves répartis dans 21 centres opérationnels.

Aux dire de maître Prisca Luanda Kamala, le Gouvernement provincial met un accent particulier sur la formation professionnelle qui est un des piliers pour le développement du Nord Kivu regorgeant assez des potentialités. « Ces épreuves que j'ai l'honneur de lancer ce jour sont constituées de la dissertation en langue française et dans les 4 langues nationales et où le candidat a le libre choix mais aussi de la pratique selon la filière suivie. Chers tous, la formation professionnelle est un instrument spécialisé et un processus d'apprentissage qui permet à un salarié d'acquérir du savoir, du savoir-faire et du savoir-être nécessaire pour l'exercice d'un métier où d'une activité professionnelle », a-t-elle déclaré.

Elle a renchérit ses propos en ces termes : « Cet enseignement professionnel est un vecteur du développement socioéconomique et permet de répondre aux besoins immédiats et futurs cela dans assez des domaines. Etant donné le caractère considérable que le chef de l'exécutif provincial a mis dans la promotion de la formation professionnelle, le gouvernement provincial sous la houlette du lieutenant général Constant Ndima Kongba place parmi les priorités sectorielles : la valorisation de la formation professionnelle arts et métiers qui est un passage sine qua none de l'intégration et réinsertion sociale ».

Pour sa part, l'Inspecteur principal provincial Nord Kivu 1, Emmanuel Gashamba a dit se réjouir du lancement pour la deuxième fois des épreuves hors session dans sa juridiction, ce qui pour lui, montre l'attachement des autorités à ce secteur.

« Le fait pour nous d'organiser ces épreuves est une preuve des autorités de leur ferme volonté de procéder à la réforme dans le secteur éducationnel dans notre pays, ce qui n'a pas été facile car trop des pessimistes n'ont pas cru à nous. Ainsi je souhaite bonne chance à tous les lauréats et pleine jouissance à ceux qui vont recevoir leurs diplômes ce jour. La formation professionnelle est un atout qui va permettre à notre Nord Kivu d'aller de l'avant car Dieu nous a doté des merveilles pour décoller et avec les diplômes que notre secteur délivre cela doit pousser ceux qui œuvrent dans notre domaine à venir vers nous pour avoir les documents signés au niveau national car il existe le ministère national de la formation professionnelle arts et métiers qui est séparé de celui de l'environnement primaire secondaire et technique », a déclaré l’Inspecteur Gashamba.

Guellord Risasi