Flash

BAN2

 

La question  du genre au sein de la société Congolaise, surtout dans les milieux politiques, ne cesse de faire couler l’encre et salive. Jusqu’à présent, la problématique du quota de 30% à des postes à pouvoir ou électifs souffre de son applicabilité. Mais, il n’en est pas le cas au sein de la société commerciale Dambana, l’un des grands transitaires de la République démocratique du Congo. Dans cette société douanière, la femme vaut son pesant d’or, affirme Madame Fulgence Mungini directeur en charge de ressources humaines. Elle a indiqué, au cours d’un entretien accordé  le week-end dernier à La Prospérité, que dans cette entreprise, la représentation du genre est de mise.

Elle a gravi tous les échelons jusqu’à occuper le poste de directeur des ressources humaines au sein de Socodam. Loin d’être un cadeau,  elle souligne que cette consécration est le fruit des sacrifices consentis. Quoiqu’elle soit femme, son autorité est bel et bien respectée, puisqu’elle l’exerce selon les normes qui régissent leur entreprise. Quant à l’épineuse question du genre au sein de Socodam, Fulgence Mungini n’est pas allée par le dos de la cuillère pour affirmer que la Socodam respecte à la lettre la politique quotité quant à la parité. A l’en croire, le pourcentage entre les hommes et les femmes est à l’ex-aequo. ‘’Quant à ce qui concerne la parité, je suis fière d’affirmer sans être contredite que la parité est respectée à plus ou moins 50%’’, a-t-elle fait savoir.

Et d’ajouter, ‘’plusieurs  postes de commandements sont occupés par les femmes. Et l’ambiance entre nos amis hommes est au beau fixe’’.

Francis Sengeyi

Pin It

Statistiques

22858303
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
12122
22256
95479
22621861
532188
492155
22858303

Your IP: 54.36.148.65
2022-06-30 13:59

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg