Flash

BAN2

 

Très attendus notamment, par les agents et fonctionnaires de l'Etat du secteur de la Santé, les travaux d'harmonisation de l'enveloppe salariale et de l'alignement à la prime de risques des médecins, infirmiers, administratifs et autres professionnels de la Santé œuvrant dans les services publics de l'Etat en République Démocratique du Congo ont été lancés, ce samedi 18 juin 2022 au Village Venus à Bibwa, dans la commune de la N’sele, à Kinshasa.

C’est Jean-Pierre Lihau, Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction publique, Modernisation de l'administration et Innovation du Service public qui a procédé  au lancement officiel de ces assises organisées par le Gouvernement de la République sous le leadership du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été marquée par l’allocution du ministre de la Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda.

Pour Jean-Jacques Mbungani, l'heure n'est plus au discours, mais plutôt aux actions concrètes pour l'amélioration des conditions sociales des professionnels de santé, à travers le dialogue social entre gouvernement et les délégués syndicaux du secteur de la Santé.

«Je suis persuadé qu’un partenariat fort, sincère et transparent dans le cadre de la commission interministérielle permanent, permettra de contribuer significativement au renforcement du système national de santé en RDC dans la perspective de l’accélération des progrès vers la couverture santé universelle, vision chère au Chef de l’Etat», a-t-il martelé.

De leur côté, le banc syndical se félicite du déroulement des travaux dans les groupes de commission interministérielle. Il y a cinq sous-commissions avec des thématiques spécifiques où chacune évalue la mise en œuvre de l’accord du 3 août 2021, conclu entre le gouvernement et le syndicat de médecins et l’accord du 20 janvier 2022 signé entre l’Etat et le banc syndical des professionnels et administratifs de la santé. Toutes ces sous commissions travaillent dans l'objectif d'examiner les différents problèmes afin d'aboutir à un bon résultat.

Selon Mutamba Mpoyo, membre de la coordination de l’activité affecté à la catégorie des autres pro-santés, les travaux évoluent dans un climat de paix entre les deux parties.

«Nous avons commencé le travail de l’alignement qui nous a envoyé dans la vérification de la base des données du ministère de la santé sur les non-payés et les oubliés du dernier alignement. Le travail avance normalement. Nous sommes en train de les récupérer afin que nous ayons les plus d'agents possibles. Ils doivent figurer de façon à ce qu’ils aient la chance de bénéficier de leur prime et salaire», renseigne-t-il.

En deuxième lieu, poursuit-il : «Il nous a été demandé de s’occuper aussi des nouvelles unités pour qu'elles soient programmées, admis sous statut et obtiennent des numéros matricules. Enfin, il sera question de procéder à l'opération de la titularisation des agents qui avaient été commissionnés antérieurement et qui ont travaillé pendant autant d'années à des grades supérieurs mais ils continuent à avoir des arrêtés de grades inférieurs. Ce sont tous ces agents qui, cette fois-ci, auront l'occasion d'être considérés à leur grade réel par la titularisation», a conclu Mutamba Mpoyo.

Signalons que cet atelier d’harmonisation avec la commission interministérielle regroupe les experts des ministres de la Santé Publique, Hygiène et Prévention ; de celui du Budget, Aimé BOJI, de la Fonction publique et des Finances. Les travaux vont se clôturer le jeudi 23 juin 2022 à Bibwa.

Jordache Diala

Pin It

Statistiques

22762552
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
19405
24680
140691
22506166
436437
492155
22762552

Your IP: 157.55.39.60
2022-06-25 23:21

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg