*Après cinq  jours d’intenses travaux, les consultations de paix entre les émissaires  du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et les groupes armés  de l’Ituri, Nord et Sud Kivu ont pris fin, ce mercredi 27 avril 2022, du moins pour la première étape de ce processus. La facilitation kenyane a annoncé une prochaine rencontre dans les prochains jours, bien avant le prochain conclave d’évaluation des Chefs d’Etat  de la communauté de l’Afrique de l’Est programmé vers la fin du mois de mai.

Près de 30 délégués représentants les groupes armés de l’Ituri, Nord et Sud Kivu ont pris part à ces échanges qui se sont déroulés en présence des observateurs du Rwanda, de l’Ouganda, du Burundi, des Nations-Unies, de la CIRGL, des Etats-Unis et de la France. Ceux qui n’ont pas  rallié Nairobi pourraient rejoindre le processus, lors de   la prochaine rencontre.

Cette dernière journée des travaux a été marquée par la participation, en visioconférence, des Présidents Uhuru Kenyatta du Kenya et Félix -Antoine Tshisekedi Tshilombo de la RDC.

Facilitateur désigné, le Président Uhuru Kenyatta a exhorté les chefs de guerre congolais à choisir la voie de la paix. S’exprimant en Anglais et Swahili, le Président Kenyatta a invité ses interlocuteurs à prendre exemple sur lui-même qui a fait la paix des braves avec son opposant historique.

S’adressant à ses compatriotes depuis ses bureaux, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a remercié tous ceux qui ont choisi la voie de la paix.

« Ils peuvent compter sur lui », leur a-t-il dit. Dans la matinée, tous les groupes armés de l’Ituri, Nord et Sud Kivu ont remis, chacun, à la facilitation leurs mémo dans lesquels ils proposent des voies de sortie.

Devant les médias, tous se sont montrés optimistes quant à l’issue de ces échanges. Au cours du conclave du 21 mai dernier, les Chefs d’Etat avaient convenu de se retrouver fin mai pour une autre réunion d’évaluation.

La Pros.