Dernières publications

Flash

BAN2

 

 Il a troqué sa veste de Président de la Commission PAJ à celle de 1er Vice-président de la Chambre basse du parlement, en remplacement de Jean-Marc Kabund qui avait démissionné le 31 mars 2022, pour des  ‘’raisons politiques’’. Lui, c’est le député national André Mbata Betukumesu Mangu. Oui, il vient d’être élu à ce poste depuis hier mercredi 27 avril 2022.  Sur 439 députés qui ont pris part au vote, 402 ont voté pour, 20 ont voté contre et 13 se sont abstenus et 4 bulletins nuls. Par la même occasion, ce professeur de droit Constitutionnel a été installé sur son nouveau strapontin.

A la veille de son élection, puisqu’il était candidat unique à concourir à ce poste, il promettait à ses collègues de remplir ses missions convenablement pour le bien-être de la Chambre basse du parlement de la RDC, de surcroit, le peuple congolais qui attend beaucoup de ses représentants.

Focus sur André Mbata Betukumesu Mangu

Docteur en droit depuis 2002, André Mbata a fait plusieurs formations en droits humains, gestion des conflits et droit international. De 2016 à 2022, il est consultant de l'Union africaine sur le constitutionnalisme et l'État de droit en Afrique. Il est docteur en droit de l'Université d'Afrique du Sud (2002).  Professeur ordinaire depuis février 2013, André Mbata enseigne le droit à l'Université de Kinshasa (Unikin) et dans d'autres Universités étrangères. Comme activités politiques et judiciaires, de 1987 à 1991, le prof. Mbata est inspecteur de l’Agence nationale d'immigration ; de 1991 à 1997, il est juge au tribunal de Paix Kinshasa/N’Djili ; de 2004 à 2006, il est élu député national, membre de l'Assemblée nationale de transition (parlement de Transition issu du Dialogue inter congolais); de 2006 à 2011, il est député national, membre de l'Assemblée nationale, de la première législature de la troisième République ; et de 2019 à ce jour, Mbata est député national, membre de l'Assemblée nationale, de la 3è législature et président de la PAJ. Il est auteur de deux propositions de loi dont celle abolissant la peine de mort et celle modifiant et complétant la loi relative à la création de l'ordre national "héros nationaux". Il est Directeur exécutif de l'Institut pour la démocratie, la gouvernance, le développement et la paix (IDGPA). Il est aussi auteur ou co-auteur de plus de 10 ouvrages.

Aussitôt après son élection, le désormais 1er vice-président de l’Assemblée nationale a remercié le chef de l'État, le bureau de l'Assemblée nationale, ses collègues députés, son parti politique l'Udps, ses électeurs, les héros dans l'ombre et tous ceux qui ont participé de près et de loin à son élection au bureau de l’Assemblée nationale.

A l’issue du vote et de l’installation du prof Mbata dans son fauteuil de premier vice-président, le speaker de la Chambre basse du Parlement a placé l’élection du professeur André Mbata sous le signe de la réconciliation, car les députés de l’opposition se sont mobilisés pour voter.

«Félicitations à vous tous, vous avez fait preuve de patriotisme et de sens de responsabilité», a-t-il dit.

Il convient de rappeler que c'est pour la 3ème fois, après plusieurs rebondissements politiques,  au cours de cette troisième législature de la 3ème République qu'une élection est organisée pour pourvoir au poste de 1er Vice-président. Au sortir des élections de 2018, Jean-Marc Kabund a été élu à ce poste pour la première fois en avril 2019 sous le ticket Mabunda alors que le CACH était en coalition avec le FCC de Joseph Kabila. Après sa déchéance en mai 2020, il a été élu à nouveau en février 2021 sous le ticket Union sacrée avec Christophe Mboso comme président. Son retour au bureau faisait suite à la déchéance des membres du bureau Mabunda.

MB

 

Pin It

Statistiques

22935393
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
21215
23682
172569
22621861
67773
541505
22935393

Your IP: 54.36.148.101
2022-07-03 21:24

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg