Dernières publications

Flash

BAN2

 

‘’Lire, c’est vivre’’ est le thème retenu pour la 4ème Edition du Festival du livre et de la Bible, FILIBI,  organisé par la librairie Mediaspaul  en cette année 2022. Le  Père Cyriaque Kawusu, Directeur Général de Médiassaul,  a, dans son discours, expliqué l’objectif de ce festival qui, a-t-il dit, n’est autre que  de :’’ vulgariser et de susciter le goût de la lecture’’. La cérémonie de cette quatrième édition s’est déroulée le mercredi 20 avril 2022, sur la place des évolués dans la commune de la Gombe, en présence du Ministre de la communication et Médias ainsi que de plusieurs élèves et scientifiques venus pour participer à la cérémonie du lancement des activités.

D’entrée de jeu, le Directeur Général de MédiasPaul a fait savoir que la lecture est un puissant vecteur d’émancipation qui détecte la puissance de l’imagination.  Elle invite à rêver et à penser et cela éveille la curiosité, a-t-il indiqué, ajoutant que c’est aussi la lecture qui s’affirme ou qui affirme l’identité, et cela, poursuit-il,  en apprivoisant la solitude et le silence, on prend le goût à être soit, et on  réussit et fortifie son être intérieur.

Pour le directeur Général de Médiaspaul, l’impératif durant cette édition est pour chacun, de faire du livre un ami et cela dès le plus jeune âge. Car, affirme-t-il, ‘’ on apprend à lire et à aimer le livre, dès le bas âge.

Pour lui, il faut créer très tôt des conditions d’une belle et longue amitié avec les livres chez les jeunes et développer la place du livre et de la lecture dans leur vie, pour qu’une fois adulte, ce tête-à-tête entre l’œuvre et l’auteur se poursuive et devienne  aussi naturel qu’un échange avec un être cher’’.

A lui de rappeler la citation de l’écrivain Georges Renaud  richard Martin qui  dit ‘’ un lecteur vit mille vies avant de mourir, et l’homme qui ne lit jamais n’en vit qu’une’’.

Le père Cyriaque Kawusu pense que cette citation  est un son de cloche qui doit retentir avec insistance  dans nos oreilles en vue d’inciter nos esprits  à cette soif intarissable de la lecture. C’est pour lui  une ouverture à la  connaissance,  la connaissance vraie, c’est-à-dire, la connaissance de Dieu et la connaissance  des choses. Car dit-il, lire stimule notre cerveau et améliore notre mémoire. Elle aide à comprendre mieux, plus vite et à penser de manière plus complexe. Mais encore,  faire de la lecture permet de faire une pause, c’est un moment de calme et de détente, sans stress où l’on s’enferme dans sa boule.

Pour ce qui est de la place du livre dans la vie quotidienne, le père Cyriaque Kawusu  estime que c’est le combat  qui doit être mené. «Dans nos écoles ainsi que dans nos milieux de vie, pour que le livre ait toujours une place  dans nos famille, c’est un vrai combat qui doit être mené», a-t-il conclu.

Le père Cyriaque  a, par la même occasion, réitéré sa profonde gratitude à son excellence Patrick Muyaya, ministre de médias et communication qui a bien voulu procéder au lancement  officiel de cette 4ième édition du festival du livre et de la bible qui s’est clôturée dimanche 24 avril 2022.

Nelly Somba

Pin It

Statistiques

22934524
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
20346
23682
171700
22621861
66904
541505
22934524

Your IP: 54.36.149.43
2022-07-03 20:07

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg