Sous une ambiance de communion sereine,  à l'occasion de sa neuvième année de règne au sein du village Kimpoko1, situé à la N'Sele,  dans l'autre versant Est de la capitale congolaise,  le chef coutumier Marc Likibi Embo a organisé une journée festive samedi 23 avril 2022  à laquelle ont pris part plusieurs hauts cadres du pays, des autorités politico-administratives, des autorités judiciaires et militaires, ainsi que des chefs coutumiers.

Une journée de convivialité et de joie qui a réuni plus d’une centaine de filles et fils du village, autour d'une même table pour partager le repas. Au rendez-vous, le groupe musical folklorique Teke, avec ses rythmes auréolés, a émaillé la journée.

Après la présentation de ses invités, le chef Marc Embo a, de manière compacté, retracé la genèse du village Kimpoko1. «Bienvenus à vous tous présents aujourd'hui à cette cérémonie. Laissez-moi vous relater l’historique de Kimpoko. Elle est longue mais je vais la narrer de manière schématique…

 Il n'y a qu'un clan dans ce village. Tout remonte d'une famille de six enfants dont ma mère  était la cadette et donc c’est d’elle que ce village a commencé. Ici à Kimpoko il n'y avait personne, pas d’habitats. Les demeurent se trouvaient à N’Sele et à Maluku. Kimpoko étant au milieu, était inhabité… c’est la famille de ma mère qui a occupé en premier cette partie de terre.

Ils étaient au nombre de 6, y compris ma mère, il s’agit de : Ngabiele, Ngambiele Nkolombwo, Ngambiele Miiya, Ngambiele Mabe, Ngambiele Nganabie et leur cadette Lewa qu'est ma mère. Tous sont venus du village Ngame et se sont installés entre Nsele et Maluku. Un endroit baptisé que l'on appelle aujourd'hui KIMPOKO1», a-t-il relaté.

Fidel Songo