Flash

BAN2

 

*Quelques jours après la fin des consultations qu’il a initiées en vue de la formation du Gouvernement de l’Union sacrée de la Nation, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a reçu, ce jeudi 4 mars à Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa, le président d’Ensemble pour la République Moïse Katumbi avec qui il a longuement échangé.

Dans le cadre des préparatifs des 9èmes Jeux de la Francophonie Kinshasa 2022, une mission du Comité international des jeux de la Francophonie (CIJF) est actuellement à Kinshasa dans le cadre de son accompagnement à la République démocratique du Congo. Sa Directrice et Chef de délégation, Zeina MENA a été reçue en audience ce jeudi 25 février 2021, par la représentante personnelle du chef de l'Etat à la Francophonie, l'Ambassadeur Isabel TSHOMBE. ‘’Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi tient à la réussite de ces Jeux à Kinshasa, qui vont se tenir du 19 au 28 août 2022‘’, a fait savoir Mme Isabel TSHOMBE.

Depuis son avènement à la tête de la Chambre basse du parlement, Christophe Mboso N’kodia est très sollicité par ses compatriotes. Lui qui a placé son mandat sous le signe de la proximité et de l’écoute, a eu un échange fructueux avec une délégation mixte, autorités traditionnelles et des peuples autochtones pygmées, mercredi 3 mars en début de soirée.

Ça y est ! Le président du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A en sigle, le professeur Modeste Bahati Lukwebo a déposé sa candidature hier, mardi 23 février 2021, au poste de Président du Sénat. Ce choix du Président de la République entend œuvrer pour redorer l’image ternie de la Chambre haute du parlement.

Dans les couloirs de la présidence, il se murmure que le Chef de l’Etat et ses hommes préparent minutieusement une révision constitutionnelle. Fort de la majorité écrasante de plus de 3/5 détenue par l’Union Sacrée dans les deux chambres, cette modification de la Constitution pourrait être votée à la faveur d’un Congrès à organiser au cours du second semestre de l’année en cours.

Non ! C’est un mensonge. L’honorable Elysé Bokumwana Maposo, Président du caucus des Députés et sénateurs, élu de la Mongala n’est pas en conflit avec sa base électorale de la Mongala. A ce sujet, tel un seul l’homme, la Dynamique des jeunes de la province de la Mongala s’insurge contre ‘’des fausses accusations’’ portées contre leur élu du peuple qui fait, à les en croire, la fierté de leur province.

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a démarré ce lundi 22 février à l’Hôtel du gouvernement, les consultations politiques avec le groupement politique AFDC-A conduit par son président Modeste Bahati Lukwebo. A en croire le président de l’AFDC-A, au cours de ces échanges, le nouveau chef de l’Exécutif central a notamment, donné les grands axes du programme du gouvernement.

Justin Kalumba Mwana Ngongo, Ministre des Classes Moyennes, Petites et Moyennes Entreprises et Artisanats prépare un grand projet sur l’entrepreunariat en RDC. Il est soutenu par son partenaire la Banque Mondiale. Son ministère n’a cure des conséquences de l’environnement des affaires propices à l’éclosion de l’Entrepreunariat social. Il tient mordicus à la capacitation d’entreprendre à travers la formation pratique.

*Un tragique évènement s’est produit ce lundi 22 février 2021 sur le territoire rd-congolais. Une mission de terrain du Programme Alimentaire Mondial (PAM) a été attaquée au Nord-Kivu, sur la route de Rutshuru, groupement de Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo.

*Elle est candidate au poste de Questeur de la Chambre Haute du Parlement. Elle dispose de tous les atouts possibles pour briguer cette fonction. Elle, c’est Carole Agito Amela. Voilà en substance ce qu’on peut glaner en termes de témoignages récoltés sur la personne de cette Sénatrice qui veut apporter un nouveau souffle à la Chambre haute. Placer une femme de la trempe de Carole Agito au poste de questeur est un choix de raison, affirme-t-elle.

*Urgence d’engager des réformes institutionnelles. Nécessité de la convocation des discussions entre parties prenantes dans un cadre consensuel et paritaire dès le début du mois de mars 2021 afin de ne pas se donner le prétexte de reporter les prochaines élections qui, constitutionnellement, sont prévues en 2023.

Statistiques

14069456
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13879
26160
166145
13719032
141447
712055
14069456

Your IP: 13.66.139.153
2021-03-06 11:48

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg