Flash

La mort brutale et inopinée du Premier Ministre ivoirien, par ailleurs candidat désigné du RHDP à la présidentielle d’octobre remet tragiquement sur la table le débat sur le nombre de mandats présidentiels et accessoirement sur la durée du mandat. De même accessoirement la participation du Président Biélorusse LATCHENKO à l’élection présidentielle pour un sixième mandat.

La journée internationale des peuples autochtones n’est pas passée inaperçue en RDC. Puisque, le Ministre en charge des affaires coutumières a, à l’occasion de cette journée que l’humanité célèbre chaque le 9 août, tenu un discours télévisé poignant à l’endroit des peuples autochtones du monde.

La cérémonie de prise de fonction de nouveaux mandataires au sein de l’Autorité de Régulation du secteur de l'Electricité A.R.E.- et de l'Agence National de l'électrification et des Services énergétiques en milieux Rural et péri-urbain A.N.S.E.R, marque un tournant historique dans la marche du ministère des Ressources Hydrauliques et Electricité, en général, et dans celui du secteur de l'électricité, en particulier.

De report en report, le procès 100 jours en Appel doit normalement reprendre ou même commencer le 21 août prochain. L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) demeure vigilante et mobilisée pour la libération de son leader, Vital Kamerhe. Dans une déclaration signée par son Secrétaire Général ad intérim, ce parti demande clairement au Président de la République et autorité morale de la plateforme Cap pour le Changement (CACH), Félix Tshisekedi, de s’impliquer personnellement pour que Vital Kamerhe bénéficie d’un «procès équitable».

Aimé Boji Sangaré, signataire de ce document, vient de réitérer son appel au Chef de l’Etat, en sa qualité de Garant du bon fonctionnement des institutions et de magistrat suprême, de veiller au bon fonctionnement de la justice en RDC, de s’impliquer personnellement dans l’action judiciaire menée contre son Directeur de Cabinet.

Cependant, le parti cher à Vital Kamerhe s’oppose à la manipulation de l’appareil judiciaire au profit des intérêts politiciens. Le ton est monté d’un cran : «l’UNC dénonce avec la dernière énergie, les manœuvres dilatoires visant à nuire à la personne de l’honorable Vital Kamerhe, au travers un procès dont le caractère politique n’est plus à démontrer».
Enfin, l’UNC demande à la Cour d’Appel de dire le droit et rien que le droit. Cette formation politique est déterminée à renouer avec la rue à tout moment aussi longtemps que la vérité n’aura pas éclaté dans cette affaire «maisons préfabriquées» qui a jeté la deuxième personnalité la plus influente de CACH en prison depuis plusieurs semaines.

Tous les regards sont désormais tournés vers le Président de la République qui, dans nombre de ses interventions, ne cesse de prôner l’instaurant d’un Etat de droit et l’indépendance de la justice. Histoire de dénicher la main noire qui prive Kamerhe de sa liberté même de manière provisoire.

La Pros.

 

La Communauté « Liloba » du prophète Konde Dominique Mpolo (87%), l’église de réveil « La louange » du pasteur Ngalasi Nkurusinsi Agréi (85%) et l’église des messages de la parole du prophète William Brahnam du pasteur Diyoka (79%) sont chacune dans sa catégorie « en meilleure position » pendant la période de crise causée par la pandémie de la COVID-19 en RDC. C’est le résultat d’un sondage effectué par la maison « Échos d’Opinion ».

Les velléités de grève des Pétroliers de la Zone Sud-Est notamment, dans le Haut-Katanga et le Lualaba, ont été examinées samedi 8 août 2020 autour du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, lors d’une séance de travail avec les Ministres des Hydrocarbures, Rubens Mikindo et de l’Economie Nationale, Acacia Bandubola. Il ressort de leurs échanges que les revendications des pétroliers concernent principalement la structure des prix.

*Les cadres, militants et sympathisants de l’Union pour la Nation Congolaise ont fait le plein dans les rues des 23 provinces sur les 26 que compte la République Démocratique du Congo. L’objectif de cette marche est clair, la libération immédiate et sans condition de Vital Kamerhe qui a totalisé déjà plus de 120 jours à la prison centrale de Makala. Sans ambages, ces milliers des militants croient que leur président est innocent et le dossier est vide.

Malgré les vacances parlementaires, le Bureau de la Chambre basse du parlement ne cesse de travailler pour le bien-être du peuple congolais. Hier, lundi 10 août 2020, Carly Nzanzu Kasivita, Théo Ngwabidje Kasi et Jean Bamanisa Saidi, respectivement Gouverneurs du Nord Kivu, Sud-Kivu et Ituri ont rencontré le deuxième vice-président du bureau de l'Assemblée nationale, Boniface Balamage Nkolo.

Statistiques

8548950
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2627
31200
131920
8196630
379992
979134
8548950

Your IP: 3.235.45.196
2020-08-13 01:28

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg