Flash

BAN2

 

Au total 5 élèves  du Collège Saint George de Kintambo, province de Kinshasa ont été exclus de leur école après les ébats sexuels, mais également interdits d’être réinscrits  dans d’autres écoles Conventionnées Catholiques sur toute l’étendue de la RDC. Cette décision a été jugée d’inacceptable par plusieurs des congolais.

Nombreux considèrent cette sentence plus grave pour ces enfants de la 3ème année littéraire, filles et garçons. Une décision prise après une réunion du Conseil de discipline extraordinaire de cette école que le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Mwamba a soutenu.

Pour le préfet de Saint George, ces élèves ont terni l’image de son école.

«Nous voulons que les autorités tant scolaires que judiciaires mettent la main sur cette bande d’immoraux», c’est le message lancé en conclusion de sa décision disciplinaire.

«Ces enfants ont mal agi mais cela ne donne pas accès pour qu’ils soient bannis de l’éducation scolaire car, l’éducation est un droit de l’enfant, quelle que soit la gravité des choses qu’ils ont commis», a déclaré un parent habitant la commune de la Gombe.

Les parents ne cessent de déplorer les comportements des enfants de cette génération et demandent aux autres parents de bien surveiller et contrôler l’éducation des enfants car, la famille est la base de toute éducation.

Tanya Mboma

 

 

Pin It