Dernières publications

Après les évènements malheureux qui avaient secoué l’Université de Kinshasa (UNIKIN), suite à la fixation par le ministre de l’ESU des frais académiques jugés insupportables par les étudiants, il y a quelques mois, le gouvernement de la République avait décidé la fermeture de ce Campus au regard de la gravité de dégâts comptabilisés mêlés à la mort d’homme.


Au même moment, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, visitant les ruines laissées par ces déplorables évènements sur cette colline inspirée, avait profité de cette occasion pour instruire le gouvernement central, d’initier d’urgence un projet de réhabilitation de homes des étudiants, pour les rendre plus vivables et dignes à l’image de la réputation de l’élite que produit ce campus universitaire, première institution de renom en charge de formation universitaire en République Démocratique du Congo.
Depuis, le gouvernement Ilunga Ilunkamba à travers le ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), avait mis en place un projet, une société de travaux publics a été sélectionnée et mise à l’œuvre pour réaliser ces travaux. Selon Thomas Luhaka, ministre de tutelle qui a visité ces travaux jeudi dernier, l’évolution desdits travaux est au-delà des prévisions faites par l’entrepreneur, et la qualité hors pairs à la grande satisfaction du ministère de l’ESU, des étudiants et des responsables de l’Université.
Le ministre Luhaka qui s’exprimait à l’issue de sa visite d’inspection a, non seulement, marqué son satisfécit mais aussi, annoncé qu’il s’est dégagé des espaces sur cette colline, pour construire un peu plus de 23 auditoires des cours pour les étudiants, afin de désengorger tant soit peu les anciens auditoires dont la capacité d’accueil exigüe, était déjà en deçà du nombre de plus en plus croissant des étudiants qui affluent chaque année sur ce campus universitaire à la recherche d’un titre académique.
Cette bonne nouvelle annoncée à la presse par le ministre de l’ESU à l’attention de la communauté estudiantine, lui a valu des acclamations frénétiques de cette communauté présente lors de cette visite. Et, comme cela ne suffisait pas, les chants à sa gloire et à celle du Président de la République ont accompagné la délégation jusqu’à la clôture de leur visite.

Cris Bakalo Kalombo

Pin It