Flash

BAN2

 

L’histoire se répète. Sur ce, Dieu seul sait comment elle peut être cruelle. Que faudrait-il faire davantage pour contrecarrer la pandémie à COVID-19 ? La question vaut son pesant d’Or. Jusque-là, on est vraiment pas loin de cette série de morts dans l’entourage du Président de la République à l’époque des premières apparitions de la pandémie à COVID-19 en RDC. Autrefois, il ne passait pas deux mois sans qu’il y ait un cas de décès à la présidence sous Fatshi. Aujourd’hui,  pis encore, ‘’le spectre de la mort’’, autre surnom  du Coronavirus, cultive la terreur, nonobstant le fait que les autorités congolaises fournissent tant bien que mal, des efforts pour conscientiser la population à prendre au sérieux l’existence de cette maladie dans le pays.

L’année 2020 aura été très cruelle. Alors que beaucoup croyaient à un miracle, les mauvaises nouvelles ont pris le devant de la scène laissant les pleurs et les larmes sur son passage. Me Théthé Kabwe Kabwa, ce conseiller du Chef de l’Etat en matière de sécurité  est désormais dans l’au-delà.

Que Dire de l’inoxydable Jacques Tshimbombo Mukuna ? A son tour, il a rejoint le cortège valeureux des hommes d’Etat congolais qui ont quitté la planète bleue. Sa mémoire vivra à jamais. Il aurait fallu attendre 24 jours exactement, après que le Haut Représentant du Chef de l’Etat, Feu Patriarche ‘’Kitenge Yesu’’, passe de vie à trépas, pour que son ami et compagnon de tous les jours et de tous les temps, Jacques Tshimbombo Mukuna puisse passer son arme à gauche.  Tout comme son compère, il avait consacré sa vie en faisant de la politique son véritable sacerdoce. Les valeurs qu’il tenait à perpétuer n’ont, malheureusement, pas connu une issue souhaitable.

Politiques ou apolitiques, riches ou pauvres, mamans maraichères ou entrepreneurs patentés, commerçants ou sans emploi, tous, dressons nos fronts, longtemps courbés et pour le bon, prenons le plus bel élan afin d’appliquer scrupuleusement les mesures édictées par l’équipe de la riposte contre la COVID-19 ainsi que les autorités du pays dans cette bataille cruciale contre cette maladie. Cette union  sacrée contre cet ennemi commun pourrait sans aucun doute, aboutir à la victoire finale. Au cas contraire, les Congolais  continueront à écrire leur histoire ‘’malheureuse’’  comme ce fut le cas en 2020. L’histoire se répète !

La Pros.   

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout