Flash

BAN2

 

Cette histoire est tellement révoltante qu’elle appelle chaque fille et fils de la RD Congo à la résilience. Sur ce, les nouveaux membres du Gouvernement de l’Union sacrée de la Nation peuvent s’en inspirer pour réussir leur mandat. En effet, en 2004, après une tournée musicale au Royaume-Uni, quelques musiciens clés du groupe Wenge Musica Maison Mère de Noël Ngiama Makanda dit « Werrason » ont faussé compagnie à leur leader, en décidant de rester en Europe alors que le groupe devait rentrer à Kinshasa pour préparer le prochain album.

Le virtuose Ferré Gola, Bill Clinton Kalonji et JDT Mulopwe, pour ne pas les citer, ont tenté de déstabiliser leur désormais ancien leader en allant créer ‘’les Marquis’’. Werrason qui travaillait sur son 2ème album solo, avait pour projet de le nommé «Miracles». Finalement, ‘’Les Marquis’’ reprendront ce nom, obligeant ainsi au ‘’Roi de la Forêt’’ d’opter pour «Alerte générale». Après cet épisode, Werrason a recruté de nouveaux musiciens et va sortir le 12 novembre de la même année, un maxi-single de 4 titres nommé « Alerte Générale». Ce dernier a battu tous les records en Afrique et en Europe en se produisant 2 fois par jour dans sa tournée européenne de janvier à juillet 2005. La même année se termine pour lui avec 2 prix remportés au Kora Awards le 13 décembre : celui de Meilleur artiste d'Afrique Centrale (partagé avec son compatriote Félix Wazekwa) ainsi que du Meilleur artiste masculin d'Afrique. Cette capacité de résilience devrait servir les actuels dirigeants.
Quoique les incompréhensions à outrance de l’ancienne union FCC-CACH aient fait perdre aux congolais et à toute la République deux années de navigation à vue, l’équipe Sama Lukonde, après avoir participé, le vendredi 30 avril dernier, au Conseil des ministres autour du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, devra se nourrir de la résilience et bondir tel un tigre afin d’affronter et remporter cette grande bataille contre la pauvreté, contre l’insécurité, contre le sous-développement ; bref, contre tous les maux qui ne font que ruiner la patrie de Mbuta Kasa-vubu. Dans cette lutte, chaque fille et fils de ce pays doit apporter un morceau de bois pour que le feu brûle si haut. Le pays doit aller de l’avant. C’est vrai ! Au bout de trois années restantes du mandat de Tshisekedi, il est difficile de faire du Congo un El dorado au cœur de l’Afrique. Néanmoins, les ‘’warriors’’, avec l’accompagnement de 90 millions des congolais, peuvent commencer quelque part et jeter les jalons pour un futur rassurant, à l’honneur de ceux qui viendraient après eux. L’on veut rêver grand. Ainsi, cette alerte générale est lancée pour tout celui qui aime ce pays, qui continue à croire en un futur certain, qui continue à se battre même si les pronostics sont en sa défaveur.

La Pros.

 

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout