Flash

BAN2

 

A quand la formation du Gouvernement ? L’ancien informateur Bahati Lukwebo a précisé que cela ne devrait pas prendre beaucoup de temps, car « le Chef de l’Etat a tout entre ses mains ». Oui, tout ! ‘’L’Union sacrée de la Nation’’ ayant permis à Tshisekedi Félix de se créer sa propre majorité, constituée des anciens opposants comme Katumbi, Bemba et des transfuges du FCC de Joseph Kabila en quête de positionnement politique pour accéder facilement à la mangeoire, n’a pas droit à l’erreur.

D’ailleurs, personne ne pourra tolérer l’échec. Personne ! Ici, seul le redressement de la patrie avant le prochain scrutin électoral prévu en 2023 aura du crédit aux yeux des populations en dépit de tout autre argumentaire ou justificatif superfétatoire.
A l’arrivée, l’échec est d’ores et déjà à bannir. La réussite demeure la seule option pour celui qui a pris officiellement les rênes de l’Union africaine. En RDC, son propre pays, tout le monde sait que les défis sécuritaires et économiques sont prioritaires. En conséquence, le petit peuple fait fi de tout chapelet de promesses émis par le Président Tshisekedi, afin de plaider pour sa matérialisation. Tout laisse à croire que les protagonistes politiques de l’Union sacrée sont unanimes. A les en croire, ils savent pertinemment que le Président de la République a le contrôle de la situation politique et sait exactement ce qu’il fait et inversement. Face à l’impérative de la nomination d’un formateur du gouvernement, il serait mieux que dans tous les domaines ou secteurs du pays, d’assainir la gestion par des acteurs qualifiés, afin de récolter des fruits mûrs pour que le peuple congolais en bénéficie. Celui-ci a longtemps été la rusée du monde. L’Afrique observe le grand Congo. Le monde aussi. Dans les prochaines heures, le Chef de l’Etat, dans son pouvoir discrétionnaire, va devoir nommer le 2ème Premier ministre de son quinquennat en remplacement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Beaucoup de noms ont été cités. Dans tous les cas, le successeur de ‘’pépé Ilunga’’ doit travailler en odeur de sainteté avec son Chef direct, en accord avec la Constitution, pour matérialiser la vision de l’union sacrée censée baliser le chemin pour un Congo grand, fort et libre à jamais.

La Pros.

Pin It

Les plus lus