Flash

BAN2

 

Jusqu’à quand la présente situation sécuritaire va perdurer ? Jusqu’à quand le peuple de l’Est peut  vivre de nouveau en paix et sécurité ? Entre compromis, accord, tripartite, deal,…bref, beaucoup de thématiques ont été évoquées. Cependant, la rencontre de ce jour à Luanda, ce tête Tshisekedi-Kagame sous la médiation du Président angolais Joao Lourenço, se présente comme une rencontre des ‘’vérités’’ ou de ‘’clarification’’ entre ces deux Chefs d’Etat, voisins, mais qui se regardent avec méfiance. S’accusant à tort ou à raison l’un et l’autre,  le souhait pour tout le monde épris de paix est de mettre fin, une fois pour toutes, à cette réconciliation entre les dirigeants de deux Nations. La question de la Force Régionale au Congo sera-t-elle abordée ? Fort probable. Quand bien même certains mouvements citoyens se montrent sceptiques,  Félix Tshisekedi ne veut rien laisser au hasard.

À en croire certains analystes, Tshisekedi devraient avoir pour bréviaire entre autres, la sauvegarde de l’intangibilité du territoire, en d’autres termes, aucun centimètre du territoire national ne sera cédé quel qu’en soit le prix à payer. Pas de concession du côté de Kinshasa. Ceci, le Chef doit écouter le peuple avant de signer quoi que ce soit.

En parlant de réconciliation ou de médiation à quelques mètres de là, les Professeurs réunis au sein du Rapuco et les médecins, membres du Synamed, vont entrer en grève, respectivement le 6 et le 15 juillet de l’année en cours pour exiger du Gouvernement la concrétisation de tout un tas de promesses restées lettres mortes. Toute tentative de recours au dialogue a été improductive, voire vaine. Un niveau d’alerte très dangereux. Les warriors ne seraient-ils pas dépassés par les évènements ? Telle est la bonne question qu’il faut se poser dans un pays où une seule régie financière est capable de mobiliser des recettes allant jusqu’à toucher la barre d’1 milliard de dollars américains, au courant d’un mois. Mais, curieusement, dans le concret, la situation demeure paradoxale. Pendant ce temps, un défi majeur à relever, c’est la restauration de la paix dans la partie Est du pays où l’armée rwandaise continue à opérer sous couvert des rebelles du M23.Pour cela, la médiation de Lourenço du duo Tshisekedi-Kagame  sera déterminante pour la suite.

La Pros.

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout