Flash

BAN2

 

 Le contexte dans lequel se trouve le pays présentement exige de tout congolais un sursaut patriotique. Car, il est venu le temps des énergies nouvelles où tous, comme un seul homme, doivent regarder dans la même direction, manches retroussées, pour bouter hors du territoire national les ennemis de la paix en République Démocratique du Congo, identifiés à ce jour comme les rebelles du M23 et le Rwanda, à travers son armée. Oui, patriotisme oblige. A bas l’intolérance et tout esprit de divergences pour que, plus jamais, les congolaises et congolais vivant dans la partie orientale du pays ne soient martyrisés au nom des intérêts inavoués de quiconque osera porter atteinte à l’unité entre congolais et à l’intégrité du territoire national. Nous sommes Un, nous sommes forts et nous le resterons quel qu’en soit le prix à payer. Opposition, majorité, société civile, c’est l’heure de l’unité et de solidarité. Vive les intérêts de la Patrie avant tout. La victoire est certaine. Tous derrière les vaillants militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui sont résolument déterminés au front à faire échec à toutes les attaques de l’ennemi, des hommes aux cœurs déshumanisés, des pilleurs, des assassins. Bendele ekokweya jamais. Toujours plus haut. La République Démocratique du Congo n’est ni à vendre ni à offrir à qui que ce soit. Et, elle ne le sera jamais. Tant pis pour les détracteurs. Au-delà du soutien tous azimuts, c’est aussi le moment où le Gouvernement se doit d’accorder en permanence des moyens, logistiques comme financiers, aux forces loyalistes pour une riposte efficace. Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi qui d’ailleurs est le Commandant suprême, devrait, au-delà de la motivation qu’il insuffle aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo, envisager de frapper tous les hommes aux épaules galonnées qui s’adonneraient à coopérer avec l’ennemi. Des massacres à répétition, le pays en a connu assez. Plus rien ne sera donc comme avant. Le peuple veut la paix en espérant le pain. Vive l’Unité nationale.

La Pros.

Pin It

Les plus lus