Flash

BAN2

 

Un simple constat suffit pour déduire ou décrire la température qui a caractérisé la semaine qui touche à sa fin. Sans la moindre crainte de se tromper, à tort ou à raison, on aura eu à faire à une semaine qui a présenté un climat malsain, assimilable à un rapport de force démesuré. Longtemps considéré comme un pays frère, le Rwanda a démontré sa vraie face, du moins selon plusieurs sources au niveau du Gouvernement central, en prêtant main forte aux rebelles du M23 dans leur complot pandémoniaque de semer terreur et désolation dans la partie orientale du pays pour tenter de récupérer quelques centimètres du territoire national. Le comble, c’est que ceci intervient pendant que les négociations de Nairobi ne sont pas clôturées. Qu’il eut cru ? En tout cas, personne. Heureusement, grâce à la vaillance des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, l’ennemi a été mis hors d’état de nuire, mercredi dernier. En perte de vitesse, il a abandonné des effets militaires que les forces loyalistes ont récupérés. Signe visible de la puissance de frappe de l’Armée nationale en dépit de toute manœuvre extérieure. Mention spéciale à ‘’nos héros vivants’’ qui sont restés efficaces et professionnels au front. A jamais, la Nation leur sera reconnaissante. Pendant ce temps, dans l’opinion, les avis sont partagés. Pour les uns, Félix Tshisekedi, Chef de l’Etat, Commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, se trouve à jamais à la croisée des chemins où il se doit de lever des options pragmatiques, allant même dans le sens de rompre toutes les relations diplomatiques avec le Pays de mille collines. Les autres, par contre, estiment que l’expulsion de l’ambassadeur rwandais accrédité à Kinshasa serait la réaction plus ou moins proportionnelle à ce qu’ils considèrent comme énième tentative de profanation de la souveraineté de la RDC. En tout état de cause, les autorités du pays feraient mieux d’user de la franchise pour stopper définitivement ces dérapages paraissant aux yeux de tous comme l’irbis de l’hypocrisie de la part du Rwanda. Aux grands maux les grands remèdes, dit-on. Allez-y les FARDC. Bendela ekweya te…

La Pros.

           

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout